FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

A Nice le 17 et 18 mars 2016

annonce Nice

Je poursuis mon programme de déplacement aux quatre coins de la vaste circonscription Rhône-Alpes, Provence Alpes Côte d’Azur et Corse avec cette escale à Nice. Je participe à deux évènements. Le premier est public et je serai heureuse de vous rencontrer à cette occasion !

Débat « L’Union européenne et l’égalité des femmes et des hommes » le 17 mars 2016 à 17h

Où en-est-on de l’égalité réelle entre hommes et femmes ? Quelles sont les actions de l’Europe dans ce domaine ? À travail égal, salaire égal ? Comment améliorer l’intégration sociale, lutter contre l’isolement de femmes battues, migrantes, âgées ?

Autant de questions et bien d’autres que vous pourrez poser directement aux orateurs de ce débat.

Avec la participation également de Elisabeth Morin-Chartier, Eurodéputée du Groupe du Parti populaire européen, de deux élues de la ville de Nice et d’une universitaire chargée de mission égalité femmes-hommes à l’Université Nice Sophia-Antipolis

C’est le Bureau d’information du Parlement européen à Marseille qui organise ce débat citoyen sur la journée internationale des femmes en partenariat avec la ville de Nice, la Métropole Nice-Côte d’Azur, l’Université Nice Sophia Antipolis et le Centre Europe Direct de Puget-Théniers

Adresse: Opéra de Nice Côte d’Azur – Montserrat Caballé – 426 rue Saint-François de Paule à 06300 Nice (Arrêt Opéra Vieille Ville)

Plus d’informations et inscriptions souhaitées sure la page internet du Bureau du Parlement européen.

Rencontre avec les étudiants de l’ISCAE le 18 mars

J’ai été invitée par une école de commerce, l’Iscae, à présenter l’activité du Parlement, la fonction de Député et à donner un éclairage sur l’actualité européenne.

Il ne se passe pas de mois sans que je rencontre plusieurs groupes d’étudiants, lycéens ou collégiens. Ce sont souvent eux qui viennent à Strasbourg ou Bruxelles ou encore moi qui vais à leur rencontre. Il s’agit pour cette fois d’étudiants de filières avec une spécialisation européenne. Dans d’autres cas, il s’agit de futurs citoyens que rien ne prédestine encore à une carrière européenne et là aussi, je suis toujours très heureuse de partager mes convictions.

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume