FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Budget 2016, le Parlement hausse les curseurs face aux multiples crises

budget

Communiqué de la Délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg – 28 octobre 2015

Les députés européens ont adopté leur proposition sur le Budget 2016 de l’Union. Entre la crise grecque, l’afflux massif de réfugiés suite au conflit en Syrie et les différentes crises agricoles, l’année 2015 est lourde de défis pour l’Union. Face à ce constat, notre responsabilité est de dégager les moyens financiers nécessaires !

Ainsi, les eurodéputés se sont entendus sur un budget de crise qui restaure toutes les coupes opérées par le Conseil. Mieux, toutes les coupes opérées lors de l’accord EFSI – le bras armé du plan de relance des investissements – ont été supprimées pour maintenir les budgets de recherche et des transports qui sont eux-mêmes des budgets d’investissement efficients.Des ressources additionnelles également ont été inscrites pour la lutte contre le chômage des jeunes ainsi que pour l’aide aux réfugiés.

En matière de paiements, la démarche des eurodéputés a été la même : supprimer les coupes importantes du Conseil et proposer 2,9 milliards de paiements supplémentaires pour préfinancer le plan d’aide à la Grèce adopté cet été et ainsi que l’aide aux réfugiés.

Il s’agit par ailleurs d’éviter l’augmentation des factures impayées qui s’accumulent chaque année, faute de crédits de paiement suffisants.

Les députés socialistes et démocrates se sont également fortement engagés pour obtenir une maîtrise des dépenses du Parlement en finançant la création de nouveaux postes depuis avril 2015 par redéploiements.

Les paroles s’envolent et les budgets restent. Alors, si nous voulons faire face aux grands enjeux, le budget doit suivre.

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume