FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Catalogne : Gianni Pittella et Enrique Barón Crespo appellent au dialogue dans le cadre de la loi

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 13 octobre 2017

_ _ _

Le président des Socialistes & Démocrates au Parlement européen, Gianni Pittella, suit de près l’évolution des événements en Catalogne. Dans cette optique il a rencontré ce 11 octobre Enrique Barón Crespo, ancien président du Groupe S&D et du Parlement européen. Les deux responsables appellent conjointement au dialogue, fondé sur la voie ouverte par Pedro Sánchez, à savoir une réforme de la constitution.

Gianni Pittella, président du Groupe S&D, a déclaré ceci :

« Nous lançons cet appel parce que le dialogue est toujours utile lorsqu’il se déroule dans le cadre de l’État de droit et de la légalité. Or, le chef de file des socialistes espagnols, Pedro Sánchez, a fait un grand pas, aujourd‘hui, en demandant la réforme de la constitution, dans le respect de la loi et des règles. »

« En effet, on ne peut changer les choses à l’aide d’un référendum illégal. Qu’est-ce que celui-ci a accompli ? Il n’a causé que des dégâts, aux citoyens, à l’Espagne et à l’Europe. Dans ces conditions, nous disons : ‘Une Espagne forte dans une Europe de plus en plus unie : voilà notre appel et voilà notre tâche’. »

Enrique Barón Crespo a loué le soutien apporté par le Groupe S&D durant la crise :

« En ma qualité de père de la constitution espagnole, je peux dire qu’en Espagne, nous avons un État social fondé sur l’État de droit pour résoudre nos différends internes. Dans cet esprit, je salue le pas important accompli ce jour et fondé sur un large accord entre le gouvernement et le parti socialiste, qui vise à lancer une réforme de la constitution. »

« Du point de vue européen, je salue aussi le fait que l’Europe unie que nous construisons constitue un cadre où l’interdépendance, consciemment adossée à nos valeurs communes, à une citoyenneté commune et à une monnaie unique, a permis à l’Union européenne d’exprimer sa solidarité, sa préoccupation et ses encouragements. »

 

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume