FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Communiqués de la DSF

Protéger les enfants lors de conflits parentaux

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 14 mars 2019

– – –

L’Union européenne compte actuellement 16 millions de couples qualifiés d’« internationaux ». Il est important de prévoir à l’échelle européenne des mécanismes pour protéger l’intérêt supérieur de l’enfant et améliorer les procédures transfrontalières en cas de désunion et de conflits en matière de responsabilité parentale.

Lire la suite

Budget 2020 : un véritable pont vers le prochain Cadre financier pluriannuel

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 14 mars 2019

– – –

Le Parlement européen a adopté aujourd’hui sa position sur les orientations budgétaires pour 2020, première étape de la procédure budgétaire annuelle. Dans ce rapport, le Parlement indique à la Commission ses priorités budgétaires pour l’année à venir, dans un contexte où les attentes sont immenses vis-à-vis du futur de l’Union européenne.

Lire la suite

Avec la jeunesse européenne, mobilisons-nous pour le climat !

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 14 mars 2019

– – –

Le Parlement européen s’est prononcé aujourd’hui via une résolution sur le dérèglement climatique, après avoir reçu les jeunes mobilisés pour le climat. Les eurodéputés socialistes et radicaux se sont mobilisés pour que le texte soit à la hauteur des attentes de la jeunesse, en soutenant une loi européenne sur le climat.

Lire la suite

Non à un nouveau TAFTA

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 14 mars 2019

– – –

Les eurodéputés socialistes et radicaux se sont aujourd’hui clairement opposés à l’ouverture de négociations commerciales entre l’Union européenne et les États-Unis. Toutes les forces de gauche se sont rassemblées derrière ce vote, de la GUE aux Verts et avec les socialistes, et ont fait obstacle à la volonté de la droite d’ouvrir des négociations pour un mini-TTIP en adoptant l’amendement 27.

Lire la suite

Le plus court chemin entre l’Irlande et l’Union européenne passe par la France

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 13 mars 2019

– – –

Aujourd’hui, le Parlement européen a validé un accord avec le Conseil pour modifier les corridors transeuropéens, notamment le corridor Mer du Nord – Méditerranée, dans lequel se trouvent les ports britanniques et irlandais. Les ports de la Mer du Nord, tels que le Havre, Calais et Dunkerque, recevront des financements supplémentaires en cas de sortie sans accord du Royaume-Uni afin de s’adapter à la nouvelle situation.

Lire la suite

Clothianidine : Le Parlement européen refuse de sacrifier les abeilles sur l’autel du CETA

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 13 mars 2019

– – –

Les eurodéputés disent non au premier cas concret issu de l’accord de libre-échange signé avec le Canada.

Le Parlement européen a rejeté aujourd’hui à une large majorité le projet de la Commission européenne qui prévoyait d’augmenter les limites maximales de résidus de plusieurs néonicotinoïdes dont la clothianidine et l’haloxyfop-R, respectivement insecticide tueur d’abeilles et herbicide toxique pour la santé humaine.

Lire la suite

Stopper la propagation de la propagande

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 13 mars 2019

– – –

Le Parlement européen a adopté hier et aujourd’hui des rapports visant à lutter contre les tentatives de désinformation et de propagande, depuis l’intérieur comme l’extérieur de l’Union européenne.

Lire la suite

Pratiques commerciales déloyales : la grande distribution enfin rappelée à l’ordre

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 12 mars 2019

– – –

« C’est l’aboutissement d’un combat que nous menons depuis 2010 au Parlement européen, et une demande de longue date des agriculteurs. Les pratiques commerciales déloyales privent les PME agricoles et agroalimentaires de 2,5 à 8 milliards d’euros chaque année, réduisant sévèrement les revenus des agriculteurs. » rappelle de son côté Karine Gloanec Maurin.

Lire la suite