FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Communiqués de la DSF

Demandeurs d’asile : la solidarité comme fil rouge

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 18 mai 2017

– – –

En 2015, afin de répondre à l’urgence humanitaire à laquelle l’Italie et la Grèce devaient faire face avec un afflux de migrants sans précédent, les États membres ont accepté que 160 000 demandeurs d’asile, qui a de grandes chances d’obtenir le statut de réfugiés, soient déplacés depuis ces deux pays vers d’autres États membres d’ici à septembre 2017, pendant le traitement de leur demande. Cette procédure porte le nom de « relocalisation ».

Lire la suite

Bientôt les vacances : comment écouter sa playlist préférée ailleurs en Europe ?

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 18 mai 2017

– – –

L’été approche, et vous préparez vos vacances. Mais, drame : sur la plage en Espagne, impossible d’écouter vos playlists préférées sur Qobuz ou Deezer à cause des restrictions pour accéder aux services de contenu en ligne. Pire, la pluie s’invite au programme de votre semaine, mais impossible de regarder vos séries sur Netflix ou Baron noir sur Canal +. En effet, la pratique généralisée du blocage géographique, en raison de la territorialité des droits d’auteur, empêche aujourd’hui un abonné d’accéder à ses contenus dès lors qu’il quitte temporairement son État membre pour un voyage d’affaires, des études à l’étranger ou des vacances.

Lire la suite

Transport routier, du discours aux actes – concrétiser le Pilier Social dans le secteur routier

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 18 mai 2017

– – –

La semaine dernière, le patron d’un groupe de transport routier belge a été placé en détention préventive dans le cadre d’une vaste enquête sur le dumping social. La raison ? Son entreprise, le Group Jost, est accusée d’avoir employé et exploité des chauffeurs d’Europe de l’Est dans des conditions sordides et d’avoir fraudé la sécurité sociale pour plus de 50 millions d’euros. « Organisation criminelle », « traite d’être humains », « blanchiment », « faux et usage de faux social » et « escroquerie en droit pénal social », « défaut de paiement des salaires », voilà pour les chefs d’inculpation.

Quel meilleur exemple pour démontrer les lacunes de la législation européenne actuelle ?

Lire la suite

Hongrie de M. Orban : il est temps d’agir !

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 17 mai 2017

– – –

Depuis 2010, M. Orban éloigne son pays de la démocratie, lentement mais sûrement. La liste des atteintes graves aux valeurs et aux lois européennes perpétrées par Viktor Orbán était déjà longue. Désormais, le dirigeant hongrois s’attaque aux universités, aux ONG, aux journalistes, à nouveau aux demandeurs d’asile, détenus à la frontière Sud avec la Serbie dans des conditions indignes et inhumaines, ainsi qu’à l’Union européenne.

Nous n’acceptons pas qu’une dictature s’installe en Europe.

Lire la suite

OGM : Que la commission en prenne de la graine !

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 17 mai 2017

– – –

Nous nous félicitons qu’une nouvelle fois le Parlement européen ait fait part de son opposition à l’autorisation d’importation de nouveaux produits OGM.

La Commission européenne voulait autoriser les importations de produits contenant ou dérivés d’un maïs et d’un coton génétiquement modifiés afin de résister à certains herbicides.

Lire la suite

Gaspillage alimentaire : au lieu de jeter, nourrissons tous les Européens !

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 16 mai 2017

– – –

C’est un chiffre qui fait froid dans le dos : 88 millions de tonnes de nourriture sont gaspillés chaque année dans l’Union européenne, soit une moyenne de 173 kilogrammes par personne. Si rien n’est fait, ce chiffre pourrait atteindre 126 millions de tonnes en 2020.

Lire la suite

Les accords commerciaux ne peuvent pas se négocier dans le dos des citoyens !

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 16 mai 2017

– – –

La Cour de Justice de l’Union européenne a rendu aujourd’hui un avis important sur l’accord UE-Singapour. Contrairement à l’interprétation juridique faite par la Commission européenne, les parlements nationaux devront ratifier l’accord UE-Singapour ainsi que tous les futurs accords commerciaux de l’Union européenne.

Lire la suite

Il faut empêcher les coupes – destructrices d’emploi – dans le financement de la politique de cohésion, affirment les S&D

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 10 mai 2017

– – –

En prévision du débat du Parlement européen en la matière, les Socialistes & Démocrates ont présenté et adopté ce 9 mai leur programme pour la politique de cohésion de l’après 2020. Celui-ci met l’accent sur la création d’emplois de qualité. Destiné à débuter en janvier 2021, ce programme s’appuie sur des éléments qui assureront la pérennité de l’instrument d’investissement européen dans la nouvelle phase de l’après 2020.

Lire la suite

Après le soulagement, l’indispensable rassemblement des socialistes

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles le 7 mai 2017

– – –

Déclaration de Christine Revault d’Allonnes-Bonnefoy, Présidente de la délégation socialiste française au Parlement européen – 7 mai 2017

C’est peu dire que cette élection a inquiété l’Union européenne et au-delà : tous les ingrédients étaient réunis pour que le pire devienne possible. En cela, l’élection à la présidence de la République d’Emmanuel Macron constitue un soulagement et je lui adresse toutes mes félicitations. Je tiens également à rendre hommage à François Hollande et à son action : je suis convaincue que l’Histoire montrera la justesse des politiques menées ces cinq dernières années.

Lire la suite

L’Union au secours de ses régions ultrapériphériques

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles le 28 avril 2017

– – –

Avec la Guadeloupe, Mayotte, La Réunion, la Guyane, la Martinique, Saint-Martin, Les Açores, Madère et les Îles Canaries, l’Union européenne compte 9 régions dites « ultrapériphériques » (RUP). Bien que très éloignées, ces régions ultramarines n’en sont pas moins des territoires européens à part entière, regroupant 4,5 millions d’habitants.

Lire la suite