FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Communiqués du groupe S&D

L’attaque de la CEU par Orbán est inacceptable – comment le PPE peut-il se taire ? Fidesz doit partir, déclare Pittella

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 4 avril 2017

– – –

Le gouvernement de Victor Orbán vient de déposer un projet de loi qui vise à interdire effectivement toute activité en Hongrie de la Central European University (CEU), une institution de réputation mondiale.

Gianni Pittella, président du Groupe S&D, a réagi comme suit :

« Après s’être attaqué à l’autonomie des médias, Orbán tente à présent de réduire au silence un autre grand symbole de la liberté de pensée et d’expression en Hongrie : la Central European University (université d’Europe centrale). Cela est totalement inacceptable et renforce nos inquiétudes concernant la détérioration de la démocratie en Hongrie sous Orbán. »

Lire la suite

La lutte contre la discrimination antirom doit être au cœur du travail de l’UE, déclarent les S&D

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 28 mars 2017

– – –

L’UE doit investir plus d’efforts dans la reconnaissance et la commémoration des victimes du génocide des Roms, et elle doit s’attaquer à la discrimination permanente subie actuellement par les Roms en Europe. Tel est en substance l’appel lancé par le Groupe S&D en prévision de la semaine des Roms du Parlement européen.

Lire la suite

Les profits des grandes banques dans les paradis fiscaux sont-ils légaux ? La Commission doit lancer une enquête approfondie et lever les doutes

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 28 mars 2017

– – –

« Ce 28 mars, les Socialistes & Démocrates au Parlement européen appelaient la Commission européenne à enquêter sur une violation potentielle des règles concurrentielles de l’UE, suite aux révélations d’un rapport d’Oxfam concernant l’utilisation des paradis fiscaux par les plus grandes banques européennes. »

Le président du Groupe S&D Gianni Pittella, le viceprésident S&D Udo Bullmann et la porteparole S&D Pervenche Berès ont adressé une lettre au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. Ils y dénoncent « l’inacceptable utilisation par les plus grandes banques européennes de paradis fiscaux et de leurs dispositions réglementaires et fiscales favorables ».

Lire la suite

Pour Pittella, la droite est à blâmer pour les conséquences négatives du Brexit : « Nous défendrons les droits des citoyens de l’UE et du Royaume-Uni »

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 29 mars 2017

– – –

Le gouvernement britannique vient de décider de déclencher l’article 50 et d’initier la sortie du Royaume-Uni de l’UE.

Gianni Pittella, président du Groupe S&D, a réagi comme suit :

« Il s’agit d’une triste journée pour toute l’Europe et pour le Royaume-Uni. En effet, un divorce est toujours une défaite. De plus et contrairement aux fausses promesses des propagandistes du Brexit, la sortie de l’UE implique des décisions difficiles ainsi que des conséquences imprévues et souvent négatives. Les citoyens britanniques ne doivent jamais oublier qui est à blâmer pour ce saut dans l’inconnu : Nigel Farage, les conservateurs britanniques, David Cameron et Theresa May.

Lire la suite

Le jugement LuxLeaks est tout simplement incompréhensible et démontre pourquoi nous avons besoin de protections européennes pour les lanceurs d’alerte

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Strasbourg le 15 mars 2017

– – –

Les eurodéputés S&Ds sont énormément déçus par le verdict d’aujourd’hui qui maintient les accusations contre les lanceurs d’alerte responsables des révélations de l’affaire LuxLeaks. Suite à ce jugement, les eurodéputés S&D intensifieront leur lutte pour l’adoption d’une législation européenne afin de garantir la protection de ceux qui osent parler de montages fiscaux malhonnêtes.

Lire la suite

Pour un pilier européen de droits sociaux #DroitsSociaux #SocialRights

Voici une vidéo du groupe S&D qui montre la similitude de préoccupation des citoyens européens face aux questions sociales et exprime bien – je trouve – notre besoin à tous de dignité, égalité et protection. A voir !

www.socialrights.eu

Les S&D appellent le Conseil à prendre clairement position sur les droits des femmes et la santé génésique

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Strasbourg le 14 février 2017

– – –

Ce 14 février, les eurodéputés S&D ont obtenu une majorité en faveur d’une résolution qui appelle le Conseil à adopter une position univoque en matière de santé et de droits sexuels et génésiques. Il s’agit, en effet, de sauvegarder les droits fondamentaux et les droits des femmes.

Lire la suite

Une capacité budgétaire pour la zone euro est une nécessité

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Strasbourg le 14 février 2017

– – –

Les eurodéputés des commissions des affaires économiques et monétaires et du budget du Parlement européen ont approuvé lundi soir une feuille de route qui décrit les conditions et les modalités d’un « budget » pour la zone euro, capable d’assurer la stabilité à long terme de l’Union économique et monétaire (UEM ).

Le rapport de Pervenche Berès (S&D) et Reimer Böge (PPE) invite la Commission européenne à présenter une proposition dès 2017.

Lire la suite

Dieselgate : soutien S&D au renforcement des règles concernant l’homologation et la surveillance des nouveaux véhicules

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 9 février 2017

– – –

Ce 9 février, la commission Marché intérieur omnipartite du Parlement européen a conclu un compromis au sujet du renforcement de l’homologation et de la surveillance des nouveaux véhicules, en guise de réponse au scandale du Dieselgate.
Ce compromis fera l’objet d’un débat et d’un vote lors de la session plénière d’avril du Parlement européen, à Strasbourg.

Lire la suite

Les S&D condamnent les exécutions secrètes dans des prisons syriennes, révélées par Amnesty International

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 7 février 2017

– – –

D’après un rapport publié ce 7 février par Amnesty International, 13 000 opposants à Bachar Al-Assad auraient été exécutés en secret par pendaison dans la prison de Saydnaya, au cours des cinq premières années de la guerre civile. À cela s’ajoutent les morts de famine et sous la torture. De plus, le rapport suggère que les exécutions pourraient continuer.

Lire la suite