FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Environnement

Trois années au service de notre Europe : le bilan de la DSF

Trois ans après les élections européennes et la mise en place de la Commission européenne qualifiée de « Commission de la dernière chance » par Jean-Claude Juncker, l’heure est à un premier bilan pour la Délégation socialiste française.

Lire la suite

La Commission doit faire toute la clarté sur les ‘Monsanto Papers’ avant de renouveler l’autorisation du glyphosate

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 10 octobre 2017

_ _ _

Pendant des mois, les socialistes et démocrates ont exigé la transparence de la Commission européenne et de ses agences sur la gestion des dossiers concernant le glyphosate. Cette substance, développée par la multinationale Monsanto, est utilisée pour les pesticides, mais elle peut potentiellement être cancérigène, selon un panel de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Lire la suite

#PlenPE : les thèmes phares de la Plénière d’Octobre

Cette semaine à Strasbourg, le Brexit et la Catalogne ont été les principaux sujets de débats, monopolisant l’attention des médias. Et puis a éclaté aussi une belle victoire, celle du vote négatif du Parlement sur la définition des perturbateurs endocriniens proposée par la Commission.

D’autres sujets peuvent également mériter votre intérêt comme la création d’un Parquet européen, les agissements de Ryanair, la préparation de la COP 23 à Bonn en novembre prochain, les moyens à mobiliser pour mettre un terme aux mariages d’enfants, ou encore le rapport sur l’autonomisation économique des femmes.

Lire la suite

COP 23 à Bonn : anticiper et définir le terme de « réfugié climatique »

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles, le 4 octobre 2017

_ _ _

Le Parlement européen a adopté aujourd’hui une résolution visant à préparer la COP 23 à Bonn. Nous félicitons notre collègue Gilles Pargneaux, co-rapporteur, qui a œuvré à ce succès. L’enjeu est clair : mettre en œuvre l’accord de Paris de façon détaillée et lutter à l’échelle européenne et mondiale contre les changements climatiques.

Lire la suite

Perturbateurs endocriniens : l’abus de lobby est dangereux pour la santé

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles, le 4 octobre 2017

_ _ _

Le Parlement européen a aujourd’hui rejeté par 389 voix la définition des critères qui permettront de définir les perturbateurs endocriniens. Cette définition, proposée par la Commission européenne et acceptée par la France, mettait en danger la santé des êtres humains car les critères retenus étaient ceux de l’industrie chimique et aboutissait à laisser sur le marché des poisons lents.

Lire la suite

Perturbateurs endocriniens : une définition coupable

Tribune de la Délégation Socialiste Française du 3 octobre 2017, sur EURACTIV

_ _ _

Contre l’avis du Conseil des ministres européens, aligné sur les lobbies, nous venons d’obtenir une première victoire contre les perturbateurs endocriniens au Parlement européen. En effet la commission ENVI a refusé la définition proposée par la Commission européenne et le Conseil. Le vote définitif aura lieu en session plénière mercredi 4 octobre à Strasbourg. La balle est dans le camp des députés européens.

Lire la suite

Séance plénière

Lire la suite

Les Sociaux-démocrates Européens plaident pour un véritable partenariat avec l’Afrique

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 28 septembre 2017

_ _ _

« Nous voulons et nous devons, nous Européens, renforcer notre coopération, à tous les niveaux, avec l’Afrique, un continent doté d’immenses ressources, notamment humaines »,  a souligné le président du Groupe S&D Gianni Pittella, lors de son intervention à l’occasion de la conférence sur le futur de l’Afrique. Cette conférence s’est déroulée dans le cadre de la deuxième édition de la Semaine Afrique du Groupe S&D* au Parlement européen, qui s’achève ce 28 Septembre à Bruxelles.

Lire la suite

L’affaire glyphosate

Le glyphosate est utilisé depuis 40 ans. Cet herbicide est aujourd’hui encore un produit phare du géant américain Monsanto, spécialisé dans les biotechnologies agricoles. Pourtant en mars 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), une agence de l’Organisation mondiale de la Santé, a affirmé que le glyphosate était un « cancérogène probable pour les humains ». Depuis cette date, la question de son retrait est posée et fait l’objet d’intenses débats.

Lire la suite