Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles, le 17 mai 2018 

_ _ _

Après l’Autriche, la Pologne, la Hongrie ou encore la Slovaquie, c’est désormais l’Italie qui vient de se doter d’un gouvernement mêlant personnalités d’extrême droite et auto-proclamés candidats « anti-système », qui savent pourtant particulièrement bien utiliser ce dernier.

Lire la suite