FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Cérémonie du Prix du Citoyen européen 2015

Espace Yehudi Menuhin, Bruxelles le 14 octobre 2015
Voici la traduction de l’intervention :

Chers lauréats, Chers Collègues, Chers invités et représentants de la presse,
En tant que chancelière du Prix du citoyen européen, je suis très fière de présider cette cérémonie qui honore les Européens exceptionnels.
Merci à tous ceux qui sont venus de toute l’Europe pour être ici aujourd’hui à Bruxelles.
Merci aussi à nos fonctionnaires de la DG COMM et d’autres services, sans qui cette cérémonie n’aurait pas été possible
Un merci spécial à Nives Zoun Secrétaire du Prix du citoyen européen, pour son excellent travail et à Francis Gutman, Chef de l’Unité des événements et des expositions, pour qui c’est le dernier Prix du Citoyen. Je lui souhaite une belle retraite.
Le Prix des citoyens européens est destiné à récompenser les individus ou les groupes qui se sont particulièrement distingués par leurs contributions à la coopération européenne, à la promotion de valeurs communes et à la compréhension mutuelle.
Aider les plus vulnérables, lutter contre les discriminations, défendre le dialogue interculturel, la tolérance, la participation des jeunes à des projets européens, l’amélioration d’une meilleure connaissance des lois européennes, la liberté d’expression …
Toutes ces combats font partie du quotidien des quarante-sept personnes ou organisations qui ont été choisis cette année.
47 lauréats ont été désignés en Juin de cette année. Mais aujourd’hui, j’ai le regret de vous informer que deux d’entre eux manquent à l’appel.
Je fais référence aux deux lauréats grecs, la Clinique sociale métropolitaine de Elliniko et la cuisine sociale, qui ne sont pas avec nous aujourd’hui parce qu’ils ont refusé ce prix début Septembre pour contester les effets sociaux et économiques des politiques européennes sur la Grèce.
C’est la première fois de l’histoire du Prix que cela se produit. Ces deux organisations font un excellent travail envers les plus vulnérables dans un contexte difficile; voilà pourquoi, en dépit de leur décision, je tiens à leur rendre hommage et rappeler que le Parlement européen est en faveur de leurs actions.
Je tiens également à rendre hommage à Mme Carole Roberts, qui est décédée en août et qui avait été désignée lauréate pour sa gestion du RoseHill and Donnington Advice Center, dédié à l’aide des personnes vulnérables. Je remercie Anneliese Dodds qui recevra le diplôme en son nom.
En effet, malgré la crise économique et ses effets délétères, malgré la hausse de l’euro-scepticisme, les citoyens européens sont toujours là pour défendre un modèle européen fondé sur les droits, la justice et la démocratie.
Aucune récompense n’est à la hauteur du travail que vous avez tous fait et de votre implication personnelle.
Mais au moins, le Parlement européen est là donner un coup de projecteur sur ces projets réussis. Les citoyens ont une voix, et ce prix peut montrer que nous sommes à leur écoute.
J’aurais aimé donner la parole à chacun, mais avec 45 lauréats, vous pouvez facilement comprendre que cela prendrait trop de temps. Et je sais que vous aviez déjà eu cette possibilité lors des cérémonies dans chaque pays. Par conséquent, nous avons simplement invité 3 lauréats à dire quelques mots. J’espère ne pas avoir fait de jaloux car le choix ne fut pas facile.
Je ne vais pas prendre plus de temps car nous avons fort à faire avec ces 45 diplômes à décerner.
Je vous souhaite une agréable soirée.
Merci pour votre attention.

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume