FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Citoyenneté, Égalité, Droits et Valeurs : on avance !

 

Avant l’été, la Commission européenne avait fait une proposition pour un nouveau programme financier sur les droits et valeurs, dans le cadre du prochain Cadre financier pluriannuel 2021-2027.

J’avais ensuite été nommée rapporteur pour avis de la commission de la Culture avec une compétence exclusive sur la partie correspondant à l’ancien programme « Europe des citoyens » que ce nouveau programme a vocation à absorber. J’étais extrêmement déterminée à faire valoir la visibilité de ces financements européens qui viennent soutenir les associations locales et les collectivités qui donnent du sens à la citoyenneté européenne.

Le processus d’examen a ainsi suivi son petit bonhomme de chemin, avec des négociations menées par la rapporteure compétente au fond sur le dossier, ma collègue Suédoise, Verte, Bodil Valero, pour la commission des Libertés civiles, avec une priorité affichée : assortir ce programme d’un nouveau volet consacré aux valeurs de l’Union afin de défendre les organisations de la société civile œuvrant dans le domaine de la défense de l’état de droit, puisqu’un tel instrument n’existe pas au niveau européen.

Après quatre trilogues et des heures de réunions techniques pour mettre en musique toute une série de compromis entre les textes du Conseil et du Parlement européen, je suis ravie de constater qu’un accord – partiel – a pu être trouvé avant la fin de ce mandat. Partiel ? Tout simplement parce que pour la dotation financière de ce programme, comme pour d’autres d’ailleurs, rien ne sera décidé avant l’automne prochain, sous la houlette d’un Parlement européen et d’une Commission européenne fraîchement renouvelés.

Sur le fond, de nombreux points de satisfaction sur lesquels je reviendrai certainement de façon plus détaillée une fois la première lecture de ce Règlement voté lors de la dernière session de cette mandature, en avril prochain, à savoir :

·         un volet à part entière sur l’engagement et la participation citoyenne, distinguant 3 sujets : la mémoire, la participation démocratique, et les jumelages de villes et réseaux de villes ;

·         et des activités précisément définies pour atteindre ces objectifs.

Au-delà de ces deux points, je me réjouis également du fait que le Conseil ait accepté d’intégrer un nouveau volet sur les valeurs de l’Union européenne qui permettra de soutenir les organisations de la société civile qui, dans certains États membres, peinent à faire entendre leurs voix.

 La prochaine bataille sera d’abord et avant tout budgétaire et j’espère bien en être afin d’aller au bout de mon engagement en faveur d’une participation citoyenne active, au sein de peuples partageant des valeurs et une histoire communes, ainsi qu’un projet européen plus que jamais indispensable.

 

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume