FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Consultation publique sur le Registre de Transparence : tourner la page ?

transparence citation

Le 1er mars, la Commission européenne a lancé sa consultation publique sur le Registre de transparence et un futur système obligatoire pour l’ensemble des institutions européennes. Jusqu’au 31 mai, les citoyens et parties prenantes pourront donner leur avis sur la façon dont ils considèrent aujourd’hui le Registre et formuler des propositions pour l’améliorer.

« Cette consultation était fort attendue de la part des différents acteurs impliqués dans le secteur, en particulier ceux œuvrant à plus de transparence dans le processus décisionnel européen, et c’est pourquoi je me félicite de ce lancement. J’invite tous les citoyens intéressés à y participer », a déclaré Sylvie GUILLAUME, Vice-Présidente du Parlement européen, en charge du Registre de Transparence.

« Il est primordial de garantir l’existence d’institutions européennes dénuées de conflits d’intérêts si l’on veut préserver la confiance des citoyens européens. C’est en ce sens d’ailleurs que le Registre public des représentants d’intérêts a été créé entre le Parlement européen et la Commission, là où, ailleurs en Europe, une telle pratique n’existe même pas. »

La prochaine étape tout autant attendue sera la proposition d’Accord interinstitutionnel qui sera présentée par la Commission européenne, à l’issue de cette consultation.

« Après 5 ans d’existence, ce Registre mérite d’évoluer pour se mettre en phase avec les attentes de nos citoyens. À plusieurs occasions[1], le Parlement européen n’a eu de cesse d’appeler à la mise en place d’un Registre obligatoire. J’estime également que pour paraître crédible cette réforme doit impliquer le Conseil européen dans cet effort collectif de transparence sur les relations que les institutions européennes entretiennent au quotidien avec les lobbys, quels qu’ils soient. Dans le même temps, j’insiste sur le fait que, du point de vue du Parlement européen, la liberté de mandat est un élément essentiel de la démocratie représentative qui ne peut être négligé et mérite d’être souligné dans le débat à venir. »

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume