FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Fuocoammare, par-delà Lampedusa

fuocoammare

Fuocoammare signifie « mer en feu » dans le dialecte de l’ile de Lampedusa. Pour une vieille femme qui a connu la guerre, c’est ce qu’évoque le spectacle des migrants dont les bateaux s’échouent quotidiennement sur l’Ile. Certains n’y parviennent pas et coulent au large avec leurs passagers.


FUOCOAMMARE, PAR-DELA LAMPEDUSA de Gianfranco Rosi from Club V.O. on Vimeo.

 

L’existence de ces drames est connue mais le réalisateur documentariste Gianfranco Rosi renouvelle le propos par son point de vue particulier. Il s’agit de montrer comment, les habitants de l’île continuent à vivre, entre compassion et indifférence.

La caméra va donc dresser une galerie de personnages : médecin, secouristes, naufragés mais aussi quelques-uns des 6000 habitants de l’île qui côtoient malgré eux la tragédie tous les jours.

Le portrait de Samuel, fils de pécheur et enfant insouciant devient une parabole. Si apparemment la détresse des migrants ne l’affecte pas, les médecins lui découvrent un problème ophtalmologique et des crises d’angoisse.

Les spectateurs non plus ne sortent pas indemnes de la vision de cette réalité.

Fuocoammare  a reçu l’Ours d’Or au festival de Berlin

A voir en salle depuis le 28 septembre

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume