FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

House of cards

hous-of-cards

Il y a quelques semaines, j’apprenais que l’organisme VoteWatch m’avait attribué la 16ème place de son classement d’influence des députés du Parlement européen. Je raflais au passage la première place parmi les députés français.

Je vous avais fait part de mes sentiments d’alors : plaisir devant cette reconnaissance de mon travail et distance sur la façon dont fonctionnent ces classements, qui ne sont pas à prendre au pied de la lettre.

Cette semaine, Votewatch enfonce le clou en créant un jeu de cartes à partir de ce fameux classement.

Il y a une époque (avant les jeux vidéo), on utilisait des jeux de 7 familles pour apprendre aux enfants les grands personnages historiques. Il y a quelques années, le Pentagone a même publié un jeu de 52 cartes représentant les dirigeants irakiens les plus recherchés. Les militaires américains en poste en Irak pouvaient ainsi se familiariser avec les noms et visages de leurs ennemis.

Dans notre cas, ce n’est pas Saddam Hussein mais Martin Schulz qui tient le rôle de roi du jeu !

L’idée est plus pacifique mais procède de la même volonté de populariser les noms et les visages des principaux acteurs de cette enceinte européenne.

Je ne peux que souscrire à l’intention car le Parlement est l’échelon le plus démocratique de nos institutions européennes et il mérite pour cela plus d’attention de la part des médias et des citoyens. Nous verrons bien si ce moyen atteint son but mais j’ai dans l’idée que ce ne sera pas suffisant !

Dernière remarque : en regardant ces cartes, j’ai constaté que si les 4 « reines » étaient des femmes, les 4 as, les 4 rois et les 4 valets étaient en revanche des hommes. Ce n’est pas un reproche aux auteurs du jeu puisque cela n’est que le reflet de leurs observations. Mais je n’arrive pas à m’habituer à ce décalage. Même dans une enceinte plus progressiste et paritaire que bien des parlements nationaux, la place des femmes est au second plan. Il reste bien du chemin à parcourir pour atteindre l’égalité réelle !

Plus de détails sur ce jeu ici

house-of-cards-le-jeu-de-votewatch
Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume