FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

J’ai co-signé la lettre de ma collègue Marietje Schaake pour la neutralité du net

En décembre dernier, le Président américain a décidé de mettre fin aux mesures qui garantissaient la neutralité du net sur le territoire. Les fournisseurs d’accès internet ne sont plus tenus de traiter de manière égale tous les flux de données et peuvent moduler la vitesse de débit en pratiquant une gestion sélective voire discriminatoire en fonction du contenu, de la source ou de la destination. Cela va totalement à l’encontre des lois européennes garantissant la neutralité du net depuis 2016. J’ai co-signé un courrier de ma collègue Marietje Schaake interpellant le Congrès sur les conséquences préoccupantes d’une telle décision.

Voici la lettre sur le site de Marietje Schaake

En voici la traduction :

Bruxelles, le 19 Janvier 2018, 

Chers membres du Congrès, 

Nous avons appris avec inquiétude que la commission fédérale des communications est revenue sur les règles américaines de neutralité du net.

La neutralité du net est garantie par la loi de l’Union européenne. Nous croyons au principe fondamental d’une compétition juste dans l’économie digitale, qui est aujourd’hui mondiale. Les nouveaux arrivants devraient avoir toutes les chances de concurrencer les grands de ce milieu. La liberté d’expression des internautes ainsi que l’accès à l’information devraient être respectés.  Autoriser un traitement discriminatoire des paquets de données par l’abrogation de la neutralité du net menacerait ces principes.

Les Européens et les Américains ont des liens historiques forts et nous avons œuvré ensemble pour un internet ouvert et mondial. Nous vous demandons de maintenir ce cap et de revenir sur les régulations passées par le FCC en décembre dans le but de mettre fin à la neutralité du net. 

Ensemble, nous pouvons sauver l’internet ouvert et servir les internautes que nous représentons, 

Cordialement,

Marietje schaake

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume