FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

La suspension du grand quotidien d’opposition menace la liberté de la presse en Hongrie – il doit reparaître, déclare Pittella

hongrie
– – –

La parution du plus grand journal d’opposition hongrois Népszabadság a été brutalement suspendue ce 8 octobre.

Gianni Pittella, président du Groupe S&D, a réagi en ces termes :

« Aujourd’hui, la liberté de la presse est menacée en Hongrie. En effet, le quotidien papier hongrois le plus influent et le plus indépendant, le Népszabadság, a été brutalement suspendu, sans préavis, sous un prétexte financier. »

« C’est une caractéristique des systèmes antidémocratiques de fermer les journaux hostiles, qui sapent le pouvoir du gouvernement en mettant à jour – entre autres – des cas de corruption caractérisés. C’est exactement ce qui se passe avec le Népszabadság. »

« Dans ces conditions, nous exhortons les autorités hongroises à mettre en place toutes les mesures possibles pour assurer la publication du Népszabadság et le retour au travail de tous ses journalistes. »

« Voilà ce qu’un vrai gouvernement démocratique doit faire. Voilà ce que l’Europe attend d’Orbán et du gouvernement hongrois. »

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume