FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

L’avocate iranienne Nasrin Sotoudeh condamnée à une lourde peine

Le 11 mars 2019, l’avocate iranienne Nasrin Sotoudeh a été condamnée à 5 ans de prison pour « rassemblement et collusion contre le régime » et à deux ans pour « insulte au Guide suprême ». Elle a également écopé d’une peine à 33 ans d’emprisonnement et 148 coups de fouet dans un second dossier, pour sept chefs d’accusation, dont « incitation à la débauche ».

Arrêtée en juin 2018, ce n’est pas la première fois que cette figure de la défense des droits humains et surtout des femmes est condamnée. Elle est connue pour avoir représenté dans plusieurs procès des femmes arrêtées entre décembre 2017 et janvier 2018 pour avoir enlevé leur foulard en public afin de protester contre le port du voile obligatoire. Le Parlement européen avait d’ailleurs reconnu son courage et son rôle en lui octroyant le Prix Sakharov en 2012 lors d’une précédente détention.

Sa condamnation ne doit pas rester sans réaction. L’Union européenne a d’ores et déjà demandé un réexamen de la sentence.

Le président de la République avait proposé qu’elle intègre le conseil consultatif du G7 sur l’égalité des genres. Il doit donc tout mettre en œuvre pour obtenir sa libération.

Une pétition demandant la libération de Nasrin Sotoudeh est disponible sur le site change.org.

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume