FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Le jugement LuxLeaks est tout simplement incompréhensible et démontre pourquoi nous avons besoin de protections européennes pour les lanceurs d’alerte

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Strasbourg le 15 mars 2017

– – –

Les eurodéputés S&Ds sont énormément déçus par le verdict d’aujourd’hui qui maintient les accusations contre les lanceurs d’alerte responsables des révélations de l’affaire LuxLeaks. Suite à ce jugement, les eurodéputés S&D intensifieront leur lutte pour l’adoption d’une législation européenne afin de garantir la protection de ceux qui osent parler de montages fiscaux malhonnêtes.

L’eurodéputée Virginie Rozière, co-rapporteure du Parlement  européen sur les lanceurs d’alerte a déclaré :

« Je suis profondément triste de voir que les accusations contre Antoine Deltour et Raphael Halet sont maintenues. Il faut se souvenir que c’est grâce à leur courage, leur force et à leur sens de l’éthique que nous sommes aujourd’hui beaucoup plus conscients de l’ampleur de cette évasion fiscale en Europe. Malgré ce verdict, je voudrais leur assurer à nouveau de mon soutien absolu.

« Ce verdict souligne également que nous avons besoin d’urgence en Europe de protections réelles et concrètes pour les lanceurs d’alerte. Il est vraiment incroyable que se soient les seules personnes poursuivies alors que les individus immoraux impliqués dans de tels scandales fiscaux se retrouvent, eux, libres.

« Pour les millions de citoyens européens honnêtes et travailleurs, notre échec contre l’évasion fiscale des grandes multinationales affaiblie la confiance envers les politiques publiques. Il est donc maintenant plus important que jamais que le Parlement européen prenne des mesures efficaces en faveur de la transparence fiscale, et le groupe socialiste et démocrate continuera à mener ce combat. Un pas en avant très important serait franchi avec l’adoption d’une législation européenne afin de garantir la protection de ceux qui mettent à nu cette évasion fiscale à grande échelle pratiquée par les multinationales. »

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume