FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Les États membres soutiennent la demande S&D pour l’égalité salariale à travail égal

Les Socialistes & Démocrates au Parlement européen saluent l’approbation, par les États membres, des nouvelles règles concernant les travailleurs détachés. L’instauration de la règle d’égalité salariale à travail égal sur le même lieu de travail, pour les travailleurs détachés temporairement dans un autre pays de l’UE, est essentielle afin de garantir l’équité des conditions de travail et de concurrence pour l’ensemble des travailleurs et entreprises de l’UE. Les Socialistes & Démocrates étaient à la tête du combat pour la révision de la directive relative aux travailleurs détachés, dans le but de mieux protéger ceux-ci dès le premier jour.

Agnes Jongerius, eurodéputée et porte-parole S&D pour l’emploi, négociatrice du Parlement européen pour la directive relative au détachement de travailleurs, a déclaré ceci :

« Cette journée est positive pour l’ensemble des travailleurs d’Europe. En effet, étant donné le soutien accordé par les États membres à notre proposition d’instaurer l’égalité salariale à travail égal sur le même lieu de travail, ces travailleurs peuvent redevenir collègues au lieu d’être concurrents. Dans ces conditions, Je suis fière que les Socialistes & Démocrates aient remporté cette importante victoire pour tous les travailleurs européens. »

« En effet, une trop grande proportion des deux millions de travailleurs détachés est moins payée et moins protégée que ses collègues locaux ; de plus, certains vivent et travaillent dans des conditions choquantes. Avec ces nouvelles règles, nous voulons mettre fin aux abus et faire en sorte que les travailleurs détachés soient protégés dès le premier jour. Nous voulons également mettre fin au nivellement par le bas des salaires et conditions de travail. Cela est important afin de garantir l’équité des conditions de travail et de concurrence pour l’ensemble des travailleurs et entreprises de l’UE. »

 

Points clés de la nouvelle directive :

  • Les travailleurs détachés ont droit au même salaire que les travailleurs locaux, dès le premier jour. À savoir :
    • des salaires conformes aux accords de négociation collective ;
    • des avantages comme le treizième mois, les primes de froid etc. ;
    • le remboursement des frais de voyage et de logement, en plus du salaire ;
    • l’application du droit du travail du pays hôte après 12 mois, avec extension possible de 6 mois, au lieu des 24 mois proposés par la Commission.

 

Note aux rédacteurs :

Ces nouvelles règles doivent encore être confirmées par un vote en commission Emploi ainsi que par la plénière du Parlement européen.

À l’heure actuelle, l’UE compte 2,05 millions de travailleurs détachés. Dont 42 % sont employés dans le secteur de la construction, 21,8 % dans le secteur manufacturier et 13,5 % dans les services sociaux. La durée moyenne du détachement est de quatre mois. Entre 2010 et 2015, le détachement a augmenté de 41,3 %.

 

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume