FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Les eurodéputés S&D veulent des objectifs climatiques ambitieux et des outils financiers solides pour la COP21

CP DSF COP21

Communiqué de la délégation socialiste française – Bruxelles- 23/09/2015

La commission de l’environnement du Parlement européen a approuvé aujourd’hui un  mandat ambitieux pour les députés qui seront en décembre prochain à Paris pour la conférence de l’ONU sur le climat, la COP2. A l’initiative des socialistes et démocrates, en particulier du rapporteur Gilles Pargneaux, le Parlement demande des objectifs climatiques juridiquement contraignants accompagnés d’outils financiers solides.


Gilles Pargneaux a déclaré :

“L’objectif est immense. Limiter le réchauffement climatique à 2 degrés c’est éviter le dérèglement climatique et son lot de catastrophes naturelles (sècheresse, inondations, crise alimentaire). C’est aussi éviter le développement exponentiel des réfugiés climatiques. D’ici quelques décennies, leur nombre pourrait atteindre 200 millions et surpasserait largement celui des réfugiés de guerre ».

Ce combat, nous proposons de le remporter en fixant des limites à nos émissions carbones. Pour cela, je propose de réduire d’au moins 40% les émissions européennes de gaz à effet de serre d’ici 2030 et viser une réduction de 95% à l’échelle mondiale d’ici 2050“.

Dans ce combat, l’Europe doit être un moteur et un modèle. Pour cela, je propose qu’un objectif contraignant d’efficacité énergétique de l’ordre de 40% et un objectif contraignant de 30% d’énergie renouvelables dans notre consommation d’énergie totale soient mis en place en Europe.

À Paris, il est évident que la question financière sera la pierre angulaire de cet accord. Mon rapport fait ainsi la part belle à cette question: sans paquet financier pas d’accord universel à Paris : rédiger une feuille de route pour financer le fonds Vert à hauteur de 100 milliards de dollars par an ou encore définir un prix du carbone important pour rendre les activités polluantes moins rentables, voilà comment nous obtiendrons un accord digne de ce nom au mois de décembre à Paris.

Le changement climatique est bien le combat du siècle. Un Parlement européen doit être à la hauteur du défi. Après l’échec de Copenhague, le sommet de Paris ne doit pas être une conférence pour essayer mais pour décider“.

Le porte-parole du groupe S&D pour l’environnement, Matthias Groote, a déclaré :

“La COP21 à Paris retient l’attention de la planète. Le changement climatique reste un problème de taille et nous sommes déterminés à lutter contre celui-ci – et pas seulement en Europe, mais à l’échelle mondiale.

La commission de l’environnement du Parlement européen a compris l’importance cruciale de solutions à long terme. Dans l’intérêt de nos industries et de nos emplois, nous devons obtenir un engagement politique ferme en faveur de la réduction des émissions, des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

Le changement climatique est un engagement conjoint au niveau européen. Voilà pourquoi nous avons besoin d’intégrer une stratégie ambitieuse concernant le climat. Cette stratégie devra inclure les questions d’efficacité énergétique et proposer des incitations pour des industries propres. Voilà pourquoi nous avons besoin de trois objectifs intégrés et non pas un seul.

En outre, investir dans une économie aux émissions de carbone minimales signifie la création de nouveaux emplois et des opportunités d’innovation et de croissance durables. »

Les eurodéputés Kathleen Van Brempt, Matthias Groote, Gilles Pargneaux et Miriam Dalli feront partie de la délégation du Parlement européen qui se rendra à la COP21, et ils seront aussi présents à l’événement des progressistes pour le climat, avec d’autres leaders socialistes, qui se tiendra à Paris les 21 et 22 octobre.
La vice-présidente du Groupe S&D Kathleen Van Brempt a ajouté :

« En tant que membre de la famille socialiste européenne au sein du PSE, nous voulons soutenir au maximum la COP 21 et en faire un réel succès pour la lutte contre le changement climatique et contre les injustices sociales.

C’est pourquoi nous organisons une réunion des leaders du PSE et notre propre conférence le mois prochain à Paris afin de préparer la COP 21. »

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume