FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Les intermédiaires dans le numérique, bandits manchots du XXIème siècle

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 18 avril 2019

– – –

Le Parlement européen a adopté aujourd’hui un règlement visant à mettre fin aux déséquilibres non négligeables entre les plateformes, et les entreprises utilisatrices, ce dont les eurodéputés socialistes et radicaux se félicitent.

Pour Virginie Rozière, eurodéputée radicale de gauche, « les intermédiaires en ligne ont des pratiques similaires aux géants de la distribution : les plateformes comme Booking ou Apple Store utilisent leur position centrale et dominante en fonction de leurs intérêts, se permettant de dé-référencer des applications ou des hôtels pour des motifs qui ne sont pas forcément légitimes. C’est pour cette raison que nous nous devions d’intervenir ! ».

Ce règlement instaure plus de transparence dans les relations entre plateformes en ligne et utilisateurs professionnels, rend possible des recours et facilite les médiations dans les cas où elles abusent de leur position.

« Cette législation est indispensable car la position dominante des plateformes les transforme de fait en faiseuses de l’information, des choix et des prix ; c’est une menace pour l’économie, les conditions de travail, la concurrence et les droits des consommateurs » dénonce l’eurodéputée.

Le règlement s’attaque également à la question des classements des produits et services et améliore l’information des utilisateurs. Enfin, le texte interdit aux plateformes de divulguer à des tiers, à des fins commerciales, les données produites par les transactions d’une entreprise utilisatrice sans l’autorisation de cette dernière, afin de ne pas entraîner une situation de concurrence déloyale.

« Sur ce sujet, parce que les évolutions sont rapides dans ce secteur, des dispositions législatives plus contraignantes doivent être envisagées pour la prochaine législature » conclut Virginie Rozière.

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume