FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Les millions de l’extrême-droite américaine

Des groupes de fondamentalistes chrétiens américains ont injecté des millions de dollars pour financer des campagnes ultraconservatrices en Europe. L’information livrée ainsi donne froid dans le dos mais a aussi un parfum complotiste qui fait qu’on hésite un instant à la prendre en compte. Et pourtant ! C’est une étude poussée de l’ONG anglaise Opendemocracy qui est arrivée à cette conclusion. Le Parlement devait réagir.

OpenDemocracy a examiné 990 rapports financiers publiés ces dernières années par les principaux groupes américains de la droite chrétienne. Une douzaine d’entre eux ont déclaré avoir dépensé plus de 50 millions de dollars. Cet argent a financé des campagnes ciblés pour des valeurs dites « traditionnelles » et contre certains thèmes comme les lois anti-discrimination, les droits des LGBTI ou encore financé un réseau de campagnes antiavortement en Italie et en Espagne.

Beaucoup de ces groupes ont des liens avec l’administration Trump, le mouvement du Tea Party américain mais aussi avec des oligarques russes. Ils financent soit des organisations européennes d’extrême-droite, soit des équipes de lobbystes notamment à Bruxelles.

OpenDemocracy précise par ailleurs n’avoir eu accès qu’à la partie immergée de l’iceberg et que ces flux financiers sont sans doute bien supérieurs.

Avec une quarantaine de mes collègues du Parlement européen, j’ai signé un courrier au Vice-président e la Commission Frans Timmermans pour lui demander quelles mesures il comptait mettre en œuvre pour éviter cette propagation néfaste.

Pour aller plus loin, deux documents en anglais :

L’article sur le site d’OpenDemocracy

Le courrier des eurodéputés et la liste des signataires

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume