FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Les thèmes phares de la mini PlenPE à Bruxelles

A Bruxelles, cette semaine, la « mini » plénière a été l’occasion pour les eurodéputés de débattre de la politique de Donald Trump au terme de sa première série de mesures iconoclastes. D’autres sujets, moins médiatisés, méritaient également notre intérêt.

Débat sur le décret anti-immigration de Donald Trump

Comme beaucoup de nos concitoyens européens,  le Parlement était sous le choc des mesures prises par Donald Trump en matière d’immigration et d’autorisation d’entrée des Etats-Unis. La plupart des groupes a souligné le caractère inadmissible de cette politique et a appelé à l’unité européenne. Notre groupe a aussi demandé à Juncker, Mogherini et Tusk de refuser l’accréditation de Ted Malloch au cas où il serait nommé ambassadeur US auprès de l’UE.

Lire sur ce sujet, le communiqué DSF :

Débat sur le #MuslimBan au Parlement européen

Sur ce sujet lire également :

Lettre à Juncker, Mogherini et Tusk : il faut rejeter Ted Malloch au cas où il serait nommé ambassadeur US auprès de l’UE

 

Le programme Erasmus +

Alors qu’Erasmus célèbre cette année ses trente ans, une résolution non-législative adoptée jeudi 2 février a fait le point sur la mise en œuvre du programme au cours de ses deux dernières années et fourni des suggestions d’amélioration pour la période de programmation restante.

Erasmus+ devrait viser un public plus large qu’actuellement en intégrant d’avantage les apprentis ainsi que les jeunes en décrochage scolaire. Le rapport appelle également la Commission à améliorer le mécanisme de garantie de prêts. Ce système des conditions d’emprunt favorable aux étudiants en master mais n’a été utilisé que par 130 étudiants !

Pour ce qui concerne le budget, notre groupe prend acte de l’intention de la Commission d’affecter un montant de 200 millions d’euros supplémentaires au programme pour le reste de la période de façon à répondre à l’augmentation de la demande.

Lire aussi sur ce sujet, le communiqué DSF

30 ans, l’âge d’aller + loin pour Erasmus !

 

Bananes : garanties contre les hausses

Des règles visant à protéger les producteurs de bananes européens contre toute augmentation des importations en provenance de l’Équateur, suite à son adhésion à l’accord commercial UE-Colombie/Pérou, ont été adoptées jeudi.

 

Tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines

Lors d’un débat mercredi soir, les députés ont interrogé la Commission sur les progrès réalisés en matière d’éradication des mutilations génitales féminines (MGF) dans l’UE et sur la protection des jeunes filles contre cette pratique violente.

À l’échelle mondiale, au moins 200 millions de femmes et de filles en vie aujourd’hui ont subi des MGF, selon les estimations de l’ONU. Si la tendance actuelle se poursuit, 15 millions de filles supplémentaires âgées entre 15 et 19 ans en seront victimes d’ici à 2030. Le 6 février marque la Journée internationale de tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines.

Voir la page de Journée internationale sur le site de l’ONU :

Journée internationale de tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines, 6 février

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume