FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Lettre au Président de la Fondation du Prix Nobel

Alors que l’échéance pour le dépôt des candidatures pour le Nobel de la Paix s’approche (31 janvier 2018), j’ai interrogé le Président de la Fondation du Prix Nobel sur le fait que les eurodéputés ne figurent pas dans la liste des personnes habilitées à présenter des candidatures. Voici ma lettre : 

Cher Monsieur Heldin,

En tant que membre du Parlement européen, je me permets de vous contacter concernant les statuts de la Fondation Nobel qui prévoient une liste de catégories pour les « personnes habilitées à présenter des candidatures », c’est-à-dire : « les Membres des Assemblées nationales et des gouvernements nationaux (les membres de cabinet /ministres.) »

Alors que j’étais sollicitée pour apporter mon soutien à une candidature, j’ai découvert que les Membres du Parlement européen ne sont pas autorisés à prendre une telle initiative car ils ne figurent pas sur cette liste. Cette situation me semble un peu paradoxale puisque l’Union européenne a reçu le prix Nobel de la paix en 2012. Ne pourrions-nous considérer que les Membres du Parlement européen appartiennent à la catégorie des « personnes couvertes par le prix Nobel de la paix » et qui pourraient dès lors porter une candidature. Si tel n’est pas le cas, je me demande si une modification pourrait être apportée à la liste afin d’inclure les 751 députés élus au suffrage universel direct au niveau national, comme le sont les membres des assemblées nationales.

En tant qu’institution représentant 500 millions de citoyens européens, le Parlement européen forme les bases démocratiques de l’Union européenne. Il fait partie intégrante du processus législatif européen avec un impact important au niveau national, et exerce un contrôle politique sur les autres institutions de l’UE au nom du peuple.

Dans l’attente de vous lire, je vous prie d’agréer, cher Monsieur Heldin, l’expression de ma considération distinguée.

Sylvie Guillaume

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume