FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

« L’exemption des tarifs punitifs ne doit pas nous aveugler sur les dommages causés par Trump à l’ordre commercial fondé sur des règles », mettent en garde les S&D

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 01 mai 2018

_ _ _

Le soulagement causé par la prolongation de l’exemption des taxes douanières étatsuniennes sur l’acier et l’aluminium, accordée à l’UE, ne doit pas détourner l’attention de celle-ci des violations permanentes du droit international perpétrées par l’administration US. Voilà en substance l’avertissement lancé par les Socialistes & Démocrates au Parlement européen. En conséquence, les S&D préconisent la recherche d’une solution dans le cadre de l’Organisation mondiale du commerce. À cet effet, le Groupe S&D a demandé que la plénière de cette semaine prévoie un débat sur la réponse de l’UE aux tarifs douaniers étatsuniens.

Bernd Lange, eurodéputé et porteparole du Groupe S&D pour les relations commerciales UE-USA, président de la commission Commerce du PE, a déclaré ceci :

« La décision prise dans la nuit du 30 avril et qui prolonge l’exemption des tarifs punitifs, accordée par les USA à l’UE, est un pas important. Cependant, cela ne doit pas nous cacher le fait que les mesures prises par les USA violent le droit international et visent à saper notre ordre commercial international, fondé sur des règles.  Dans ce contexte, nous devons admettre que les États-Unis ne sont plus un partenaire fiable. Et nous devons apprendre à gérer cette situation, ensemble avec nos partenaires internationaux, et unis en tant qu’Européens. Car une chose est sûre : si les pays vont à la bataille en solitaire, ils seront tous perdants.  Négocier sous la pression est inacceptable. En effet, nous autres Européens sommes partisans de l’État de droit et non de la loi de la jungle. »

Alessia Mosca, eurodéputée et porteparole du Groupe S&D pour le commerce, a ajouté ce qui suit :

« La prolongation de l’exemption européenne des tarifs punitifs US a le goût d’une victoire douce-amère. En effet, l’UE a toujours été fière de son partenariat avec les États-Unis. Or, de la part de ses amis on s’attend à un traitement équitable et décent – et non au comportement actuel des États-Unis.  Dans ces conditions, les Socialistes & Démocrates appellent la Commission européenne et l’ensemble des acteurs institutionnels impliqués à continuer à œuvrer ensemble pour l’obtention d’une exemption permanente de ces tarifs punitifs. Ils doivent aussi poursuivre leur coopération dans le cadre de l’Organisation mondiale du commerce, afin de débloquer la situation.  Par ailleurs, l’UE a montré une fois de plus que son union constitue sa force. En effet, l’exemption n’aurait pas été prolongée si nous autres Européens n’étions pas restés unis. À présent, nous devons redoubler d’efforts pour obliger l’administration US à se rendre compte qu’une guerre commerciale n’a pas de vainqueurs, et qu’elle aurait des conséquences dramatiques, tant à court qu’à long terme et pour les deux rives de l’Atlantique. »

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume