FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Mieux connaître l’Europe ? Demandez le programme « École ambassadrice »

lycée Armand Carrel

Cette semaine je participais à la remise de plaque et de diplômes des « Écoles ambassadrices » et des « ambassadeurs juniors » du Parlement européen, dans le 19ème arrondissement de notre capitale, auprès d’élèves de la filière Bac professionnel en « gestion-administration » et « accueil-relation clients et usagers » du Lycée Armand Carrel.

Quel est ce programme?

Il s’agit d’une action lancée dans sa phase-pilote en mars 2015 en France, Allemagne, Italie, Espagne, Pologne et Irlande, dont l’objectif est de créer des partenariats avec des établissements d’enseignement secondaire, y compris professionnels, pour leur proposer une meilleure connaissance du travail du Parlement européen.

Concrètement, les Bureaux d’Informations du Parlement européen contactent des établissements scolaires, leur présentent le projet et proposent une collaboration avec les professeurs ; les jeunes élèves doivent engager des actions sur une durée d’un an (un kit d’activités leur est proposé, avec l’inclusion de création de sites web, le tournage de films, des rencontres avec des eurodéputés…). A l’issue de cette période, une « récompense » est donnée-une plaque apposée sur l’école comme « Ambassadeur du Parlement européen »-. Ces établissements entrent ensuite dans un réseau et doivent poursuivre leurs actions pour y rester.

L’idée derrière ce projet est avant tout de convaincre les jeunes de l’intérêt d’aller voter. Cela part aussi de l’idée, confortée par une recherche réalisée par le parlement danois, que si l’on perd les 1ers votes des jeunes, ils seront perdus pour la suite du point de vue de la participation électorale..

Pour l’année scolaire 2015-2016, ce projet a ainsi été mis en œuvre dans 18 lycées professionnels de la région Ile de France, dont 6 lycées à Paris. Au total, on compte 373 ambassadeurs juniors et 84 ambassadeurs seniors (notamment parents d’élèves).

De mon côté j’ai eu le plaisir de découvrir le travail réalisé par 26 « ambassadeurs juniors » (élèves), accompagnés de 5 « ambassadeurs seniors » (professeurs), en particulier Mme Duran Soto, Professeur d’espagnol. Ses élèves ont ainsi installé un point d’information, créé des panneaux sur la citoyenneté européenne et l’évolution de l’UE ; ils ont également participé à une journée de formation sur l’Union européenne et ses institutions à la Maison Jean Monnet et ont également visité la Maison de l’Europe. Et comme l’a indiqué la proviseur Mme Riu, ce travail était d’autant plus un challenge qu’il fallait entraîner les élèves sur le chemin de la citoyenneté européenne quand dans le même temps ils s’interrogent également sur leur identité française.

Au final, il s’agit d’une expérience particulièrement enrichissante et qui mérite de s’étendre à l’avenir au vu de l’enthousiasme des participants. Mais pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter la page du Bureau du Parlement européen consacrée à ce programme en France.

groupe

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume