FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Modification du mode de scrutin pour les élections européennes et prise en compte du vote des Français de l’étranger.

Les députés de l’Assemblée nationale ont voté le 20 février 2018 en faveur du projet de loi rétablissant les listes nationales pour les élections européennes.

Je sais que cette question est controversée, mais selon moi l‘évolution du mode de scrutin pour les élections européennes était une nécessité, le système de circonscriptions européennes n’ayant pas réussi à satisfaire son objectif initial de rapprocher les députés européens des électeurs. Le pari de ce mode de scrutin est donc de mieux appréhender des problématiques et projets politiques qui sont d’abord européens et nationaux.

Si avec le groupe de la délégation socialiste française je soutiens cette réforme, je m’étais inquiétée de la manière dont les Français à l’étranger seraient pris en compte car ils me semblaient curieusement absents des projets de textes. Nathalie Loiseau, Ministre des affaires européennes, nous a assurés que le projet de loi du gouvernement ne modifie pas l’article qui prévoit la participation aux élections européennes des Français de l’étranger. Ils pourront donc continuer à voter dans les consulats dans les mêmes conditions qu’en 2014. Et les Français établis dans un autre État membre pourront aussi voter pour une liste de leur lieu de résidence, selon les conditions du droit local. Donc ils étaient bien oubliés, mais rien ne change pour eux ; nous voilà rassurés !

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume