FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme

Le 10 décembre prochain, la déclaration universelle des droits de l’homme aura 70 ans. C’est en 1948 que ce texte fondateur avait été adopté par l’Assemblée générale des Nations unies, réunie à Paris au palais de Chaillot. Cette proclamation avait été signée par 50 États sur 58. S’étaient abstenus à l’époque les états d’Afrique du Sud, d’Arabie saoudite, la Pologne, la Tchécoslovaquie, la Yougoslavie, l’Union soviétique, le Yemen et le Honduras. Aujourd’hui, l’ONU compte 193 états membres et non plus 58.

Lors de son discours prononcé au Forum de la paix  à Paris le 11 novembre dernier Angela Merkel s’est interrogée : « Imaginez qu’aujourd’hui nous, communauté des nations, devions adopter une telle déclaration des droits de l’homme. En serions-nous capables ? Je crains que non. » Quand je vois les désengagements successifs du Pacte mondial des Migrations, je crains qu’elle n’ait raison.

Face à ce constat, cette déclaration n’en est que plus précieuse et il convient de marquer son anniversaire.
Le Parlement européen l’a fait avec un peu d’anticipation le 20 novembre lors d’une conférence réunissant des personnalités telles que Michelle Bachelet, Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme,  Fatou Bensouda,  procureure générale de la Cour pénale internationale (CPI) et Emily O’Reilly, médiatrice européenne.

Je vous propose de retrouver ces débats en diffusion différée

Séance plénière

Lire la suite