FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Orbán transforme la Hongrie en régime illibéral – le PPE doit se réveiller et expulser le Fidesz, déclare Pittella

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 26 avril 2017

– – –

Le parlement européen a consacré un débat en plénière à la situation de la démocratie en Hongrie.

À cette occasion, Gianni Pittella, président du Groupe S&D, a déclaré ceci :

« M. Orbán transforme la Hongrie en régime illibéral et non démocratique. Ce faisant, il trahit sa population et l’histoire de ceux qui ont combattu et sont tombés pour la liberté et la démocratie dans son pays. Après avoir étranglé l’indépendance des médias, Orbán tente à présent de réduire au silence un symbole exceptionnel de la liberté de pensée et d’expression : la Central European University (université d’Europe centrale). Nos pires inquiétudes concernant cette dérive illibérale deviennent réalité. »

Lire la suite

Hongrie : une dictature de droite est-elle possible dans l’Union européenne ?

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg, le 6 avril 2017

– – –

Cette question, provocante, mérite désormais d’être posée. La liste des atteintes graves aux valeurs européennes perpétrées par M. Orbán était déjà longue : construction d’un mur interne à l’espace Schengen, autorisation donnée à l’armée de tirer sur les réfugiés, pénalisation des aides aux migrants, chasse aux SDF, menaces de rétablissement de la peine de mort, entraves à l’indépendance de la justice et des médias, xénophobie, homophobie, etc… M. Orbán a en outre multiplié les propos discriminatoires au moment où des drames humanitaires avaient lieu.

Lire la suite

État de droit et démocratie en Pologne : 4e débat au Parlement

pologne

Communiqué du Parlement européen – 14 décembre 2016

– – –

Le Parlement européen a débattu mercredi de la situation en Pologne, des inquiétudes relatives à la situation en matière de démocratie et d’état de droit dans ce pays. Le débat faisait suite à la déclaration du premier vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, sur la situation en Pologne.

Lire la suite