FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Les S&D veulent des objectifs précis pour la réduction des objets en plastique à usage unique

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Strasbourg, le 28 mai 2018

_ _ _

L’UE est aux avant-postes de la lutte mondiale contre les déchets en plastique. Malheureusement, elle est aussi un des principaux « producteurs » de ces déchets : 52 millions de tonnes en 2015, soit 23 % des déchets mondiaux de plastique – dont une grande partie finit dans les océans. En conséquence, bouteilles, sacs et pailles mettent en danger non seulement la vie marine mais aussi la santé humaine.

Dans ces conditions, les Socialistes & Démocrates saluaient la proposition avancée, ce 28 mai, par la Commission européenne, et qui vise à interdire une série d’objets en plastique à usage unique. Cette proposition constitue un pilier crucial des efforts globaux de réduction des déchets, dans le cadre de l’instauration d’une économie circulaire. Toutefois, le Groupe S&D estime que l’absence d’objectifs précis est une lacune, et il tentera de combler celle-ci par amendement, lors de la discussion de la proposition au Parlement européen.

Lire la suite

L’équation budgétaire selon la Commission

La Commission a fait cette semaine un cadrage budgétaire pour la période 2021-2027. Le départ du Royaume-Uni modifie la donne avec une perte de ressource estimée à 12 milliards d’euros par an. Entre coupe dans les programmes, nouvelles priorités et nouvelles ressources, une série d’arbitrages est sur la table des discussions Clairement, le compte n’y est pas dans cette base de travail très décevante et qui n’a pas l’ambition nécessaire face aux enjeux

Lire la suite

Budget européen : nous refusons de sacrifier l’Europe des solidarités au profit d’une Europe de la défense et de la sécurité !

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles, le 2 mai 2018 

_ _ _

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a présenté aujourd’hui devant les eurodéputés ses propositions pour le budget européen couvrant la période 2021-2027. Si nous saluons le respect du Parlement européen dont a fait preuve la Commission européenne en venant s’exprimer d’abord devant les eurodéputés, nous regrettons ses manques d’ambition et de prévoyance, particulièrement alarmants au regard des défis auxquels l’Union européenne doit aujourd’hui apporter des réponses concrètes.

Lire la suite

« Il faut plus d’investissements pour mettre en place une société durable et équitable », affirment les S&D

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 8 mars 2018

_ _ _

Ce 8 mars, les eurodéputés S&D saluaient les propositions de la Commission qui visent à intensifier les investissements destinés à aider l’UE à gérer sa transition vers une économie à faible intensité de carbone, et à réaliser les objectifs relatifs au changement climatique, prévus par la COP 21.

Lire la suite

L’économie circulaire, pour mettre un terme au cercle vicieux de l’hyper consommation

économie circulaire

Communiqué de la délégation socialiste française – Strasbourg – mercredi 8 juillet 2015

Sous la pression de l’industrie européenne, la Commission européenne avait retiré de son programme législatif le paquet « économie circulaire ». Face à la pression des eurodéputés progressistes, elle s’était finalement engagée à présenter une nouvelle proposition « plus ambitieuse ». C’est dans un esprit constructif que le Parlement européen envoie, aujourd’hui, à la Commission un message fort sur ce que devraient être les contours des nouvelles législations nécessaires à des nouveaux modèles de développement.

Il y a urgence, car les modes de production ne sont pas soutenables : plus nous consommons plus l’industrie utilise de matières premières et plus nous produisons de déchets.

Parce que nous n’avons qu’une seule planète, les eurodéputé-e-s socialistes et radicaux veulent faire avancer le concept d’économie circulaire, une économie propre et durable, où l’utilisation de matières premières est réduite drastiquement, où la durée de vie des biens est allongée, et où la production de déchets est considérablement réduite grâce au recyclage ou à la réutilisation.

L’économie durable passe notamment par l’économie de la fonctionnalité : le développement de l’écoconception, un modèle de production qui pense tout le cycle de vie du produit et rend la réutilisation, la réparation ou la transformation plus simples. Elle passe également par la consommation collaborative : le développement de nouveaux modèles économiques comme le prêt, le partage, le troc, la location.

La lutte contre l’obsolescence programmée doit devenir une priorité européenne Cette technique, employée par certains industriels qui fragilisent artificiellement leur matériel et ne prévoient ni conseils d’utilisation, ni fourniture de pièces détachées dans le but d’encourager la consommation, doit être combattue et sanctionnée.

Enfin, parce que c’est dans le secteur du recyclage et du traitement des déchets que les employés ont le plus haut taux d’accidents du travail et de maladies professionnelles – avec un travailleur sur vingt touché – nous demandons que soient garanties des mesures strictes en matière de santé et de sécurité au travail.