FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

#PlenPE : les thèmes clefs de la plénière de mai

Cette semaine,  l’élection présidentielle française a été beaucoup suivie et commentée et la défaite de Marine Le Pen a été accueillie avec soulagement.

Des visiteurs prestigieux, comme  Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l’Union africaine et le Secrétaire général des Nations unies António Guterres ont été reçus et des sujets d’avenir débattus et/ou votés. En voici une sélection :

Lire la suite

Persécutions à l’égard des personnes LGBTI en Tchétchénie

Le 17 mai prochain nous célèbrerons la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie. Cette célébration sera marquée par l’ombre terrifiante des évènements dramatiques qui se déroulent en Tchétchénie.

Lire la suite

Les conditions de vie des réfugiés en Hongrie sont honteuses – la Commission doit intervenir

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 9 mai 2017

– – –

Une délégation de haut niveau, composée de trois membres de la commission Libertés civiles, Justice et Affaires intérieures du Parlement européen, est revenue d’une visite aux camps de réfugiés à la frontière serbo-hongroise. Ils ont été choqués par la situation humanitaire des réfugiés du côté hongrois de la frontière. En conséquence, ils demandent à la Commission de lancer une enquête approfondie et de prendre des mesures effectives en cas de violations du droit de l’UE.

Lire la suite

Intervention en commission LIBE du 4 mai 2017

Les dernières modifications du code Schengen ont entrainé la création d’un groupe de travail au sein de la Commission LIBE pour procéder à leur évaluation, sous la direction du portugais Carlos Coelho. Le problème est que ce groupe se voit refuser par la Commission européenne l’accès aux documents chiffrés qui permettrait justement cette évaluation.

Commission LIBE du 12 avril 2017

A l’occasion de cette réunion de la commission des libertés civiles ce mercredi 12 avril, j’ai fait un point sur l’état d’avancement du projet de liste européenne des pays d’origine sûrs (LEPOS).

Un an de la Déclaration UE-Turquie, un bien triste anniversaire

En ce 20 mars 2017, nous célébrons le premier anniversaire de la Déclaration UE-Turquie. En vertu de ce texte, la Turquie s’est engagée à « reprendre » tous les migrants en situation irrégulière qui avaient rejoint la Grèce à partir du 20 mars 2016. En échange, 6 milliards d’euros d’aides devaient être versés à la Turquie par l’Union européenne.

Il y a désormais 2 millions 800 000 réfugiés bloqués en Turquie, et des milliers personnes vivent dans des conditions effroyables sur les îles grecques, interdites de rejoindre le continent en vertu de cette Déclaration. Et si quelques centaines de vies ont été sauvées grâce à elle, combien sont morts aux portes de l’Union européenne ?

Lire la suite

Partenariat UE-Libye

Depuis la mise en œuvre de la désormais « célèbre » Déclaration UE-Turquie, la Commission, et le Conseil semblent souhaiter la reproduction de ce modèle pour repousser les migrants toujours plus loin de l’Union européenne. Si les termes de la coopération prévue avec la Libye et présentés fin janvier sont quelque peu différents, la logique demeure la même : l’externalisation de la politique migratoire européenne. Il est ici question de renforcer les capacités de la Libye en termes de contrôle des frontières via la formation de ses garde-côtes, tout en développant ses capacités et ses conditions d’accueil des migrants.

Lire la suite