FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

L’extrême-droite est de retour au pouvoir en Italie, l’Europe est en danger

 

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 01 juin 2018 

_ _ _

Nous ne pouvons que dénoncer l’octroi du poste de ministre de l’Intérieur à M. Salvini, ouvertement raciste, désormais en première ligne pour appliquer un programme assassin vis-à-vis des migrants. Avec cette nomination, c’est la Méditerranée qui est en deuil. Elle va se transformer un peu plus en cimetière.

Lire la suite

Facebook et Twitter doivent être responsables de la diffusion de fake news sur leurs plateformes

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 26 avril 2018

_ _ _

Les eurodéputés S&D saluent le fait que la Commission européenne avance enfin des propositions pour s’attaquer à la diffusion de fake news sur des plateformes en ligne comme Facebook et Twitter. En effet, le Groupe S&D est résolument partisan du développement de la compétence médiatique, de l’encouragement à la vérification indépendante des faits et de l’appui au journalisme de qualité. Toutefois, il se pose des questions sur l’application du système d’autorégulation proposé pour les plateformes en ligne, et des conséquences pour les entreprises qui ne prendraient pas de mesures significatives.

Lire la suite

Mon interview dans Radio Classique

Interviewée dans « Le journal de l’Europe » (émission du mercredi 1 février 2017 à 06:25) par Renaud Blanc, je suis revenue sur la nécessité pour l’UE d’avoir une réponse forte mais également coordonnée face au décret anti-immigration signé par Mr Trump.

Ce n’est qu’en montrant un front uni sur nous ferons comprendre au nouveau Président des Etats-Unis l’impérieuse obligation de respecter les Conventions de Genève et les droits fondamentaux.

Pour un pilier européen de droits sociaux

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 19 janvier 2017

– – –

Sous la pression des socialistes et démocrates, la Commission européenne devrait proposer, au mois de mars cette année, une initiative pour doter l’Union d’un pilier européen des droits sociaux. Le rapport, adopté aujourd’hui, permet au Parlement européen de définir ses priorités.

Les déséquilibres de l’Union européenne ne sont pas qu’économiques. Nous en sommes convaincus : la question des déséquilibres sociaux est centrale.

Lire la suite

#PlenPe : les thèmes phares de la Plénière de décembre

Vous en avez sûrement entendu parler, Nadia Murad et Lamiya Aji Bashar, deux représentantes de la communauté yézidie se sont vues attribuer le Prix Sakharov pour la liberté d’esprit. Cela a certainement été un temps fort de la semaine -j’y reviendrai- mais ça n’a pas été le seul.

Le vote du rapport annuel sur les droits fondamentaux, la suspension des visas pour la Géorgie et l’Ukraine mais aussi le bilan de la présidence slovaque ont également constitué des moments importants de la semaine. Je vous propose donc de revenir sur ces sujets.

Lire la suite

État de droit et démocratie en Pologne : 4e débat au Parlement

pologne

Communiqué du Parlement européen – 14 décembre 2016

– – –

Le Parlement européen a débattu mercredi de la situation en Pologne, des inquiétudes relatives à la situation en matière de démocratie et d’état de droit dans ce pays. Le débat faisait suite à la déclaration du premier vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, sur la situation en Pologne.

Lire la suite

Retour sur le petit-déjeuner organisé avec Civil Society Europe

civil-society

Ce mercredi, j’ai eu le plaisir de co-organiser un petit-déjeuner entre des députés européens et des organisations de la société civile, sur l’état de la société civile en Europe et dans les politiques extérieures de l’Union, avec Civil Society Europe (qui coordonne les organisations de la société civile en Europe). Il s’agissait de discuter de la situation des organisations civiles qui travaillent à la défense de nos droits et des évolutions actuelles du respect des droits fondamentaux.

Lire la suite

Evaluation du respect de l’état de droit, des droits fondamentaux et de la démocratie

etat-de-droit-2

Le respect des règles économiques fait l’objet de contrôles rodés et récurrents au niveau européen, pourquoi n’en serait il pas de même pour les règles de l’état de droit ?

Afin d’entrer dans l’Union européenne, les pays qui souhaitent rejoindre la famille doivent respecter des principes qui constituent la base de nos systèmes démocratiques : l’état de droit, la démocratie et les droits fondamentaux.

Pourtant, au sein de ladite famille, le respect de ces principes est difficile à surveiller et faire appliquer. Bien que l’Union ait créé des outils, nous nous sommes rendu compte qu’il était compliqué de les mettre en œuvre, face à des situations très concrètes de menaces graves ou de violations des principes de l’état de droit.

Lire la suite