FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Être ambitieux pour l’Europe et les Européens : au-delà des discours, quels engagements financiers ?

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles, le 8 septembre 2017

_ _ _

Parce que les Eurodéputés socialistes et radicaux français n’ont eu de cesse de dénoncer les mesures austéritaires imposées par la Troïka et la négation de toute démocratie dans la façon dont la crise grecque a été gérée, nous ne pouvons que saluer le déplacement en Grèce du président de la République française.

Lire la suite

Les S&D condamnent le revirement français concernant la TTF

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 11 juillet 2017

– – –

Ce 11 juillet les eurodéputés S&D exprimaient leur ébahissement et leur grave déception en prenant connaissance de l’intention manifestée par le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, de reporter sine die l’instauration d’une taxe européenne sur les transactions financières (TTF) dans dix pays de l’UE. De plus, le ministre Le Maire déclinait l’invitation lancée par la commission d’enquête du Parlement européen concernant les Panama Papers, pour participer à une audition spéciale aux côtés de ses collègues des Pays-Bas, d’Italie, d’Allemagne et d’Irlande.

Lire la suite

Face à la caméra : Dans le rétroviseur

Avant la pause estivale, j’ai eu envie de jeter un coup d’œil dans le rétroviseur et de revenir sur quelques sujets de l’année écoulée avec vous.

Perturbateurs endocriniens : le Gouvernement doit clarifier sa position !

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg, le 4 juillet 2017

– – –

La Délégation française du Groupe Socialistes & Démocrates du Parlement européen appelle à une stricte application du principe de précaution.

Aujourd’hui les experts des États membres de l’Union européenne doivent se prononcer sur le texte crucial de la Commission européenne définissant les perturbateurs endocriniens. Rappelons que les perturbateurs endocriniens affectent déjà la santé des êtres humains : baisse de la fertilité masculine, puberté précoce, malformations congénitales, cancers du sein, etc. Ces troubles sont en nette augmentation ces dernières décennies et fortement corrélés aux perturbateurs endocriniens. Quand ceux qui les défendent parlent toujours rentabilité, rappelons d’ailleurs ce chiffre : ces substances nocives coûtent au minimum 157 milliards d’euros par an aux systèmes de santé européens.

Lire la suite

Face à la caméra : le couple franco allemand

Pendant que le Royaume Uni s’en va vers un destin très incertain, beaucoup s’enthousiasment d’une relance du projet européen appuyé sur le fameux « couple » franco-allemand.

Double Je

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles le 26 juin 2017

– – –

C’est peu dire que M. Macron était attendu au Conseil européen. Nouveau venu sur la scène européenne et porté par un a priori bienveillant, il était au centre de l’attention des autres chefs d’État et de Gouvernement comme de la presse, jusqu’à cette conférence de presse conjointe avec Mme Merkel.

Lire la suite

Néonicotinoïdes tueurs d’abeilles : le Gouvernement Macron doit assumer ses choix, l’Europe ne servira pas de bouc-émissaire !

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles le 26 juin 2017

– – –

M. Travert, nouveau Ministre de l’Agriculture, a sous-entendu ce matin que la France pourrait revenir sur l’interdiction des pesticides tueurs d’abeilles : les néonicotinoïdes. Cette interdiction est pourtant l’une des avancées majeures en matière de protection de la santé et de l’environnement du quinquennat précédent et nous nous insurgeons contre ce retour en arrière dans la défense de la biodiversité. Cela d’autant plus que cette interdiction n’a pas occasionné depuis 2013 de réduction des surfaces emblavées ni des rendements.

Lire la suite

Lobbys et transparence des Institutions européennes : une nouvelle étape franchie

Dans une période médiatique française qui fait la part belle aux affaires, conflits d’intérêts et autres détournements de fonds publics, alimentant un peu plus la défiance des citoyens envers le politique, on en oublierait les efforts menés à d’autres endroits pour assainir certaines pratiques, à commencer par les relations entre les décideurs et les lobbys.

Lire la suite