FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Émissions de CO2 des voitures : honte à la France et au Conseil

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles, le 10 octobre 2018

_ _ _

Hier soir, tard dans la nuit, les ministres de l’environnement ont fixé un objectif de réduction des émissions de CO2 des voitures de 35 % d’ici à 2030, et 30% seulement pour les véhicules utilitaires, avec un seuil intermédiaire de 15 % en 2025. Soit un cap bien moins ambitieux que les 40 % fixés avec notre appui contre la droite au Parlement européen, malgré les pressions multiples des lobbies industriels.

Lire la suite

Emission de CO2 des véhicules neufs : la France doit être leader pour la mobilité propre

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles, le 8 octobre 2018

_ _ _

Notre Parlement européen s’est exprimé la semaine dernière à Strasbourg en faveur d’une réduction de 40% en 2030 des émissions de CO2 des voitures neuves, afin de lutter contre le dérèglement climatique et de respecter l’Accord de Paris. Le Conseil doit déterminer sa position cette semaine.

La France doit jouer un rôle clé pour garantir cette ambition.

Lire la suite

Appel du Mouvement Européen « Mettons plus d’Europe dans la Constitution »

Ça s’est passé en juillet dernier. Alors que l’un des principaux sujets de l’actualité politique était la réforme de constitution, j’avais signé l’appel du Mouvement Européen paru dans Libération sur le thème « Mettons plus d’Europe dans la Constitution »

Puis la tempête de l’affaire Benalla a éclaté et la réforme est passée à l’arrière-plan. Comme la réflexion sur les questions institutionnelles fait partie des sujets de fond qui ne doivent pas être tributaires de l’actualité immédiate, je pense que ce texte mérite d’être diffusé pour nourrir la réflexion, même si cette réforme ne semble plus faire partie des priorités du gouvernement….

Lire la suite

La fin de l’illusion Hulot


Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles le 28 août 2018 

_ _ _

Pour les eurodéputés socialistes et radicaux, le départ du Ministre de la transition écologique et solidaire dévoile aux yeux de tous ce que nous savions déjà : la politique menée par M. Macron et M. Philippe ne répond pas aux enjeux environnementaux, climatiques et de santé des Français et des Européens. Au Parlement européen, nous étions aux premières loges pour voir le double discours du gouvernement Macron sur le glyphosate, les pesticides, le dieselgate, l’huile de palme et le libre-échange (CETA, Mercosur…).

Lire la suite

Réaction d’Olivier Faure suite au Congrès de Versailles : l’autosatisfecit d’Emmanuel Macron

Communiqué du Parti Socialiste – Paris, le Mardi 10 Juillet 2018

– – –

« Un an après la première convocation du Parlement en Congrès à Versailles, le Président Emmanuel Macron a jugé bon de réitérer l’exercice. Dès lors, chacun pouvait s’attendre à ce que le Président vienne y délivrer une parole qui marquerait une évolution de sa politique à un moment où les Français jugent que l’action menée n’est ni juste ni efficace. Mais c’est un président droit dans ses bottes qui s’est exprimé.

Lire la suite

En Marche pour la palme d’or

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 13 juin 2018 

_ _ _

Les eurodéputés socialistes et radicaux réitèrent leur soutien aux agriculteurs français et s’élèvent contre la décision du gouvernement français d’autoriser le groupe Total à exploiter des biocarburants issus de l’huile de palme.

Lire la suite

L’appel des élus au Président de la République pour garantir la dynamique du Lyon-Turin

Avec 63 élus des territoires directement concernés par la liaison ferroviaire Lyon-Turin : députés, sénateurs, eurodéputés, présidents de Région, de Départements, d’intercommunalités, je viens de cosigner un courrier à Emmanuel Macron.

Lire la suite

Le projet de directive pour un meilleur « équilibre entre vie professionnelle et vie privée » bloqué par la France

Aujourd’hui encore dans l’Union européenne, le taux d’emploi des femmes (âgées de 20 à 64 ans) est beaucoup moins élevé que celui des hommes 64,3% contre 75,9% en 2015 d’après la Commission européenne.

Les congés au moment de la naissance d’un enfant restent ultra majoritairement pris par les femmes, ce qui n’est pas sans conséquence sur leurs carrières professionnelles et explique en partie  la sous-représentation des femmes sur le marché de l’emploi.

Lire la suite