FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Congé parental : égalité femmes hommes « grande cause » du quinquennat Macron, vraiment ?

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles, le 4 mai 2018 

_ _ _

Les membres de la délégation socialiste française au Parlement européen dénoncent avec force les manœuvres de la France cherchant à bloquer l’adoption d’une directive européenne visant à encourager un meilleur partage des responsabilités familiales entre les hommes et les femmes. C’est une nouvelle démonstration de l’hypocrisie d’Emmanuel Macron, qui avait fait de l’égalité entre les femme et les hommes la « grande cause » de son quinquennat.

Lire la suite

Les Eurodéputés socialistes et radicaux se félicitent que la commission du marché intérieur rejette la carte électronique européenne des services

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles, le 21 mars 2018 

_ _ _

Aujourd’hui, le Parlement européen a définitivement écarté la proposition de carte électronique pour les services. Ce texte proposé par la Commission européenne était une nouvelle tentative de dérégulation du marché européen des services, un peu plus de 10 ans après la polémique autour de la directive Bolkenstein. Pour la délégation socialiste française au Parlement européen c’est « Une victoire pour l’Europe sociale ». Ses membres félicitent Virginie Rozière, responsable du dossier en commission du marché intérieur et des droits des consommateurs.

Lire la suite

Transport routier, du discours aux actes – concrétiser le Pilier Social dans le secteur routier

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 18 mai 2017

– – –

La semaine dernière, le patron d’un groupe de transport routier belge a été placé en détention préventive dans le cadre d’une vaste enquête sur le dumping social. La raison ? Son entreprise, le Group Jost, est accusée d’avoir employé et exploité des chauffeurs d’Europe de l’Est dans des conditions sordides et d’avoir fraudé la sécurité sociale pour plus de 50 millions d’euros. « Organisation criminelle », « traite d’être humains », « blanchiment », « faux et usage de faux social » et « escroquerie en droit pénal social », « défaut de paiement des salaires », voilà pour les chefs d’inculpation.

Quel meilleur exemple pour démontrer les lacunes de la législation européenne actuelle ?

Lire la suite

Après le soulagement, l’indispensable rassemblement des socialistes

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles le 7 mai 2017

– – –

Déclaration de Christine Revault d’Allonnes-Bonnefoy, Présidente de la délégation socialiste française au Parlement européen – 7 mai 2017

C’est peu dire que cette élection a inquiété l’Union européenne et au-delà : tous les ingrédients étaient réunis pour que le pire devienne possible. En cela, l’élection à la présidence de la République d’Emmanuel Macron constitue un soulagement et je lui adresse toutes mes félicitations. Je tiens également à rendre hommage à François Hollande et à son action : je suis convaincue que l’Histoire montrera la justesse des politiques menées ces cinq dernières années.

Lire la suite

#PlenPE : les thèmes clefs de la mini-plénière d’avril

Cette semaine, le Parlement Européen s’est réuni à Bruxelles pour deux jours, ce que nous appelons une « mini plénière ». Les débats sur la Hongrie, la Turquie et la Grèce en ont été les temps forts. En voici une synthèse, plus quelques autres qui méritent également votre intérêt.

Lire la suite

Rendez-vous à Aix-en-Provence le 10 février

Le mandat des députés européens élus en 2014 arrive à la moitié en janvier 2017. A cette occasion, le bureau du Parlement européen en France propose aux citoyens de les rencontrer et de leur poser directement des questions sur les thèmes de leur choix.

Lire la suite

Retour sur le débat de mi-mandat à Feyzin

Comme je vous l’avais annoncé, j’ai participé hier aux cotés de Michèle Rivasi (Verts/ALE), Michel Dantin (PPE ) Françoise Grossetête (PPE) et Marie-Christine Vergiat (GUE/NGL) à un débat de mi-mandat organisé par le Bureau d’information du Parlement Européen. L’occasion pour nous d’exprimer nos différences politiques sur certains dossiers tels que le CETA mais aussi de montrer que nos relations n’en restent pas moins courtoises.

Lire la suite