FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Rapport d’un groupe d’experts sur les fausses informations et la désinformation en ligne

Nous connaissons aujourd’hui l’influence et les risques certains que font peser les Fake news, combinées avec la société du numérique sur la démocratie. La Commission européenne s’est refusée à proposer une législation a priori et a souhaité dans un premier temps étudier ce phénomène. C’est Mariya Gabriel, la Commissaire chargée de l’économie et de la société numériques, avec qui j’ai déjà eu l’occasion de faire une vidéo, qui s’est saisie de la question de la diffusion de fausses informations et de la désinformation sur les plateformes en ligne. Un groupe d’experts a rendu ses conclusions sur ce phénomène dont voici la synthèse. Vous pouvez également retrouver le rapport final en anglais

Lire la suite

Propagande nazie : une autre époque mais des pratiques qui perdurent

Utilisation de vérités, demi-vérités, mensonges, omission des informations de manière sélective, simplification des questions ou des idées complexes, exploitation de l’émotion, de la vulnérabilité… cela vous évoque sans doute une question sur laquelle nous débattons beaucoup aujourd’hui, à savoir les « fake news ». Pourtant, bien avant l’explosion de ce phénomène à partir de l’utilisation des nouvelles technologies et autres réseaux sociaux, des maîtres en l’art de la ont utilisé des outils pour diffuser leur propagande à des fins que nous savons tous, aujourd’hui, tragiques.

Lire la suite

Article dans Le Point

J’ai été interrogée sur le phénomène des Fake news par la journaliste Loreline Merelle.
Article publié dans le point le 13/01/2018  

Mes questions à Mariya Gabriel


 

Cette semaine, j’ai eu le plaisir d’interroger Mariya Gabriel, Commissaire européenne à l’Économie et à la Société numérique. Elle vient de mettre en place un groupe d’experts chargé d’avoir une réflexion et de faire des propositions pour lutter contre le phénomène des fausses nouvelles ou « fake news ».

 

Le complot des complotistes

Un français sur quatre est un adepte affirmé de plusieurs théories du complot. Et seul 1 français sur 5 y est complètement hermétique.
C’est le résultat publié en début de semaine d’un sondage IFOP pour la fondation Jean Jaurès et Conspiracy Watch – l’Observatoire du conspirationnisme.

Lire la suite

Des nouvelles des fake news

La Commission européenne lance une Consultation publique sur « les fausses nouvelles et la désinformation en ligne », ou dit de façon plus habituelle, sur les « fake news ».

Lire la suite