FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Fin de la crise de la dette grecque ?

Le 20 août dernier marquait la fin du programme d’assistance financière de l’UE envers la Grèce. Sur le papier, cela veut dire que la crise de la dette grecque est officiellement terminée. C’est donc l’occasion d’un regard rétrospectif sur la situation de ce pays afin d’essayer de voir si – suivant les métaphores médicales qui ont fleuri à ce propos – le patient est guéri ou si les remèdes qui lui ont été prescrits en ont fait un moribond.

Lire la suite

Le sort des stagiaires au Parlement

On sait que les jeunes connaissent plus que d’autres le chômage, la précarité et les faibles rémunérations. Les conditions de travail des stagiaires reflètent cette tension et le Parlement européen est loin d’être exemplaire dans ce domaine.

Lire la suite

Autorité bancaire européenne : le hasard fait parfois bien les choses

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg, le 21 novembre 2017

_ _ _

Hier, les ministres européens des Affaires étrangères ont décidé des nouvelles implantations post-Brexit de deux agences européennes, l’autorité bancaire européenne et l’agence européenne du médicament, actuellement installées à Londres. La première conséquence concrète du Brexit s’est donc jouée sur un coup de dés même si manifestement la France n’aura pas tout fait pour défendre Lille.

Lire la suite

Lobbys et transparence des Institutions européennes : une nouvelle étape franchie

Dans une période médiatique française qui fait la part belle aux affaires, conflits d’intérêts et autres détournements de fonds publics, alimentant un peu plus la défiance des citoyens envers le politique, on en oublierait les efforts menés à d’autres endroits pour assainir certaines pratiques, à commencer par les relations entre les décideurs et les lobbys.

Lire la suite

Après le soulagement, l’indispensable rassemblement des socialistes

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles le 7 mai 2017

– – –

Déclaration de Christine Revault d’Allonnes-Bonnefoy, Présidente de la délégation socialiste française au Parlement européen – 7 mai 2017

C’est peu dire que cette élection a inquiété l’Union européenne et au-delà : tous les ingrédients étaient réunis pour que le pire devienne possible. En cela, l’élection à la présidence de la République d’Emmanuel Macron constitue un soulagement et je lui adresse toutes mes félicitations. Je tiens également à rendre hommage à François Hollande et à son action : je suis convaincue que l’Histoire montrera la justesse des politiques menées ces cinq dernières années.

Lire la suite

Frappes américaines en Syrie

Le 4 avril, des armes chimiques ont été utilisées en Syrie, faisant plus de 80 morts dont de nombreux enfants. Les experts ont la certitude que ce crime odieux a été commis par le régime de Bachar Al-Assad. Déjà en août 2013, il s’était rendu coupable d’un crime de même nature. Quelques heures plus tard, les Américains ont réagi par une frappe massive d’une soixantaine de missiles sur une base militaire syrienne.

Lire la suite

Le Monde à l’épreuve de Trump

Au lendemain de son élection, beaucoup s’interrogeaient : Donald Trump allait-il mettre en œuvre son programme ? Allait-il adopter toutes ces mesures à l’efficacité illusoire, à la légalité problématique, à l’éthique catastrophique ? Jusqu’à cette semaine, il était encore permis d’en douter.

Les premiers jours de sa prise de fonction sont en train de balayer les derniers espoirs de ceux qui, après les outrances de la campagne électorale, attendaient un retour à la raison.

Lire la suite

Bratislava : face aux États, l’indispensable réveil du Parlement européen

bratislava

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le samedi 17 septembre 2016

Salon de l’Agriculture : face aux oublieux et aux bonimenteurs, nos propositions

salon agri

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles – 3 mars 2016

Le salon de l’Agriculture touche à sa fin et l’heure du bilan approche : les eurodéputés socialistes et radicaux y ont pris une place active en étant présents aux côtés des agriculteurs.
De nombreux politiques se sont rendus au salon. Commençons par les tartuffes et bonimenteurs, M. Sarkozy, Mme Le Pen et M. Hogan.

Lire la suite