FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

PlenPE : les thèmes clefs de la plénière de Septembre

Un événement d’envergure a dominé dans cette séance plénière de rentrée : le discours sur l’état de l’Union prononcé par Jean-Claude Juncker ce mercredi 13 septembre. Egalement au programme de la semaine, les débats sur la gestion de l’ouragan Irma, l’adhésion de l’Union à la Convention d’Istanbul ou encore l’accessibilité aux services fondamentaux pour les personnes handicapées. Voici une synthèse des discussions :

Lire la suite

Interview pour handicap.fr

Interviewée par la journaliste Emmanuelle Dal’Secco, j’ai abordé les enjeux relatifs au contenu et à la mise en œuvre de l’Acte européen sur l’accessibilité des biens et des services.

A lire ici

 

Les socialistes et radicaux à la tête du combat pour l’accès des personnes handicapées aux produits et services

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles, le 14 septembre 2017

_ _ _

Aujourd’hui, le Parlement européen a adopté un texte visant à améliorer l’accès des personnes handicapées à un large éventail de produits et services (téléphonie mobile, informatique, transport, services bancaires électroniques, e-commerce…).

Lire la suite

Le Traité de Marrakech au menu des travaux du Parlement cette semaine

La commission des affaires juridiques du Parlement européen se prononce cette semaine sur la mise en œuvre du traité de Marrakech.

De quoi s’agit-il et pourquoi cela mérite d’être relevé ?

Lire la suite

Conférence de l’ADAPT : L’emploi inclusif en France et en Europe, promotion de l’emploi accompagné

semaine-europeenne-pour-lemploi-des-personnes-handicapees

En Europe, environ 48 % seulement des personnes handicapées sont employées, contre 72 % des personnes qui en sont dépourvues. Ce taux est sensiblement inférieur quand il s’agit des femmes handicapées qui se trouvent en quelque sorte doublement discriminées. Comment remédier à ces situations ? C’est l’objet de la conférence internationale de l’ADAPT à laquelle je participe ce jeudi 10 novembre à Paris et qui constitue un préambule à la semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées

J’interviens pour témoigner de la vision en faveur d’une société inclusive que nous défendons au sein du Parlement européen : celle d’une société qui accepte la différence, qui ne laisse personne sur le bord du chemin et qui au contraire aménage l’espace de vie commun pour que chacun puisse y trouver sa place.

Plus de détails sur cet évènement et sur la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées 2016 en suivant ce lien

L’UE progresse dans l’amélioration de l’accès aux sites internet par les personnes handicapées

accessibilite

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 26 octobre 2016

– – –

Les citoyens handicapés, y compris les personnes âgées, auront un meilleur accès à la plupart des sites internet et applications pour téléphones mobiles du secteur public. C’est ce que prévoit une loi votée ce 26 octobre au Parlement européen à Strasbourg.

Lire la suite

L’emploi des personnes handicapées au cœur du Parlement européen

adapt

Cette semaine j’ai accueilli au Parlement européen près de 130 personnes venues participer à une rencontre dans le cadre de la Semaine pour l’emploi des Personnes handicapées, autour de partenaires européens comme l’ADAPT, du Forum européen des personnes handicapées, d’EASPD, de la Fundacion Emplea, de Scuola Viva Onlus, ainsi que l’AWHIP, engagés vers le même objectif : faire en sorte que le handicap ne soit plus un obstacle à l’emploi et permettre ainsi une meilleure insertion dans la société, bref, contribuer à faire de ces hommes et ces femmes des citoyens à part entière.

Lire la suite

Personnes en situation de handicap : parlons emploi !

semaine de l'emploi des personnes handicapées

Parce que les personnes handicapées sont plus souvent victimes du chômage ou sous les seuils de pauvreté, l’Europe se doit d’agir : retour sur une rencontre avec les acteurs concernés.

Cette semaine, j’étais particulièrement heureuse d’organiser au Parlement européen une rencontre de plusieurs partenaires engagés pour défendre l’accès des personnes en situation de handicap à l’emploi : entreprises, représentants du monde économique, Conseil français des personnes handicapées pour les questions européennes (CFHE), Forum européen des Personnes handicapées (EDF) et, leur pilier, l’ADAPT, acteur essentiel au cœur de la 18ème édition de la Semaine pour l’Emploi des personnes handicapées, qui se déroulera du 17 au 23 novembre prochains, un peu partout en France.

L’objectif de cette rencontre ? Impulser une nouvelle dynamique à l’échelle européenne autour d’acteurs majeurs pour l’emploi et la sécurisation des parcours des personnes en situation de handicap, via un échange de bonnes pratiques et une action militante commune auprès des autorités susceptibles de faire bouger les choses.

Il est en effet urgent d’agir : 16 % de la population active de l’Union européenne est porteuse d’un handicap et le taux de chômage est deux fois plus élevé pour les personnes en situation de handicap que chez les personnes valides. En outre, à cette situation, s’ajoute une crise économique qui perdure, avec des coupes sombres et une politique d’austérité unilatérale qui touche plus durement encore les plus vulnérables. Ainsi faut-il constater aujourd’hui que 21% des personnes handicapées vivent au-dessous du seuil de la pauvreté.

Notre modèle social européen, basé sur le principe de solidarité, se trouve fortement fragilisé. Et la tentation est forte un peu partout en Europe de réduire les budgets consacrés aux services destinés aux personnes en situation de handicap.

Face à cette situation, que peut faire l’Union européenne ? C’est sur les populations les plus jeunes que les efforts doivent se porter : actuellement, les jeunes en situation de handicap connaissent un taux d’emploi très faible. Ils constituent ainsi la catégorie la plus à risque d’exclusion sociale. Face à cela, l’Europe peut encourager des bonnes pratiques repérées dans différents États membres ; par exemple garantir un placement rapide dans l’emploi afin de maintenir la dynamique et préserver l’adéquation des compétences ou aider les employeurs pour le recrutement, la formation et le maintien d’un poste des membres de leur personnel atteints d’un handicap.

Ensuite, dans le cadre de la révision de la stratégie 2020, il faut que l’Union européenne se dote d’indicateurs permettant de chiffrer la réalité concrète de la situation de l’emploi des personnes en situation de handicap, afin d’inciter tous les Etats membres à enfin jouer le jeu et à s’impliquer dans un réel changement.

Enfin, autre volet possible dans cette feuille de route –même si la tâche est ardue– c’est l’adoption la plus rapide possible d’une directive antidiscrimination qui couvre les personnes en situation de handicap. Ce texte majeur devait venir compléter l’arsenal législatif déjà existant en matière de discriminations raciales et d’égalité hommes-femmes, mais il reste obstinément bloqué par un certain nombre d’États membres au Conseil. Parmi eux, certains estiment que ce texte empiète sur leurs compétences nationales et va à l’encontre des principes de subsidiarité et de proportionnalité. D’autres se disent préoccupés par les conséquences pratiques, financières et juridiques de la proposition. Ce blocage doit absolument être levé -et je m’y emploierai en tant que rapporteure fictive pour les Socialistes et Démocrates –comme je l’évoquais ici–.

On le voit bien, le rôle de l’Union Européenne bien que non législatif n’est pas anodin aux côtés des actions nationales et locales menées en direction des personnes en situation de handicap. Or il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour réussir le pari de l’intégration. Rappelons-nous que le degré de développement d’une société se mesure à l’aune de ce qu’elle fait pour les plus vulnérables. En avant !