FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Décès de Jean-Luc Prevel

J’apprends avec beaucoup de tristesse le décès de Jean-Luc Prevel. Ce militant passionné s’est consacré, sans compter son temps ni son énergie, à défendre les valeurs humanistes, à convaincre et à rassembler autour du projet européen.
Il a aussi été administrateur de la Maison de l’Europe pendant plus de 40 ans, Vice-président de la section régionale Rhône-Alpes de l’UEF, membre du Comité directeur européen de l’UEF et Secrétaire général de Presse fédéraliste.
C’est une perte cruelle pour la grande famille des mouvements associatifs européens.

J’adresse mes condoléances et l’expression de toute ma sympathie à son épouse Jacqueline et à ses proches.

Du coté de la Maison de l’Europe

MDE

J’ai participé à l’assemblée générale de la Maison de l’Europe et des Européens réunie le samedi 14 mars 2015. Cela me donne l’occasion de présenter cette association dynamique avec laquelle je collabore depuis le début de mon mandat.

Cette assemblée générale a répondu aux espoirs des responsables de l’association : une bonne participation des adhérents individuels et des associations membres, la satisfaction de partager des bilans d’activités et financiers solides, l’élection d’un nouveau Conseil d’administration en partie renouvelé et un peu rajeuni.

Dans la seconde partie de l’assemblée générale, l’avenir était à l’ordre du jour, avec la programmation des activités et les perspectives de développement.

La fête de l’Europe 2015 est en préparation avec un partenariat avec la Mairie du 3ème arrondissement. Nathalie Rolland-Vannini, adjointe dans la Mairie du 3ème s’est félicitée que la coopération avec les associations de quartier qu’elle a proposée ait connu un bon accueil.

Alain Réguillon, président de la MDEE a rappelé les nombreuses coopérations avec plusieurs députés européens. Au-delà des remerciements – toujours appréciés ! – l’articulation démocratique entre citoyens et élus a été ainsi mise en avant.

Michel Morin, chargé du programme, a rappelé que l’éducation et la formation civique seront un axe d’organisation des actions de la MDEE, d’autant plus que la MDDE bénéficiera de l’agrément de l’Éducation nationale, comme association habilitée à intervenir dans les établissements scolaires. Cette décision nationale négociée par la Fédération des Maison de l’Europe s’appliquera dans les académies de Rhône-Alpes. Les échanges et les coopérations des Députés avec la MDEE ont donc un bel avenir devant eux.

J’ai précisé qu’il serait nécessaire de continuer à être vigilants et actifs pour accompagner la réponse positive reçue sur la demande d’évolution des programmes dans le domaine de l’éducation civique.

J’ai aussi formulé un espoir car des choses semblent bouger positivement dans la mobilisation des moyens pour parler d’Europe. En effet un programme déjà ancien « Back to school », jamais mis en œuvre en France, vient d’être activé. Il permet à tout fonctionnaire français engagé dans le domaine européen (diplomatie ou institutions – cela concerne plusieurs milliers de personnes !) de revenir dans son établissement scolaire d’origine pour y parler de l’Europe, de son parcours et de son travail pour l’Europe. Cela peut être une réponse concrète au besoin de compréhension de l’Union européenne.

 

Bonus :

Parmi les nombreuses activités de la MDEE figure un débat organisé en décembre 2014 de présentation des députés auquel j’avais participé en compagnie de Michèle Rivasi et Sylvie Goulard. Je vous propose d’en découvrir quelques extraits dans cette vidéo :

Dette européenne from MDEE on Vimeo.