FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

PlenPE : les thèmes clefs de la plénière de janvier

Pour la première session de l’année, le Parlement a combattu victorieusement la pêche électrique, voté la création d’une commission spéciale glyphosate et accueilli un… Taoiseach. Voilà donc une année qui commence plutôt bien et j’y ajoute quelques rapports qui peuvent mériter votre attention.

Lire la suite

Barroso, Kroes… les sans-gêne

bahamas

Lire la suite

#PlenPe : les thèmes clefs de la Plénière de septembre

plenpe

Pour cette rentrée du Parlement à Strasbourg, l’évènement était le débat sur l’état de l’Union. Il s’agit d’une intervention de politique générale du Président de la Commission, dans laquelle il se doit d’exprimer ses priorités. Les Présidents des différents groupes donnent ensuite leur appréciation.

A ce sujet fortement médiatisé, s’en sont ajoutés d’autres qui, moins visibles, ont aussi toute leur importance.

Lire la suite

Face à la caméra : Apple au top

Le 7 septembre, le PDG d’#Apple a annoncé l’iPhone 7 mais n’a rien dit des 13 milliards d’euros de redressement fiscal infligés par la Commission européenne avec Margrethe Vestager

Après Google, Gazprom : la délégation socialiste française salue la détermination et la volonté politique de Margrethe Vestager

gazprom

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement – Bruxelles – mercredi 22 avril 2015

Juncker avait promis une Commission européenne « plus politique ». Nul doute qu’en matière de concurrence, le changement est là et que la commissaire à la concurrence, Margrethe Vestager, montre qu’elle entend utiliser pleinement les véritables pouvoirs de l’Union européenne en matière de concurrence pour s’attaquer aux multinationales, qui abusent de leur force, ainsi qu’aux États, qui jouent le jeu de l’optimisation fiscale. Dans le cas de Gazprom, cette action vise à mettre fin à des tarifs à « la tête du client », entraînant une différence de prix de plus de 40%, et des mesures qui visent à laisser Gazprom maître du jeu.

En s’attaquant aux abus, d’abord d’un géant américain, puis russe, le message politique envoyé par l’Europe est très clair : les règles et les valeurs européennes doivent être respectées, non seulement par les entreprises européennes, mais aussi par toutes celles qui opèrent sur son sol.

Dans cette action, Margrethe Vestager peut compter sur le soutien des eurodéputés socialistes et radicaux.