FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Session plénière de juillet

Lire la suite

D’Internet aux urnes: les jeunes doivent s’engager pour la démocratie

Voici la tribune que j’ai signée avec mon collègue Ramón Luis Valcárcel du PPE à propos du rôle de la jeunesse et de European Youth Event. 

Lire la suite

Sommet Union africaine-Union européenne, où est passé le développement ?

Le Sommet entre l’Union Africaine et l’Union Européenne s’est tenu les 29 et 30 novembre à Abidjan en Côte d’Ivoire et devait avoir pour thèmes centraux la jeunesse, le développement, les investissements et la sécurité.

Lire la suite

ECPAT lance une vidéo de sensibilisation aux enfants victimes de traite

La question des mineurs non accompagnés est un point particulièrement sensible au cœur des questions de migration et j’y prête grande attention.

J’ai eu récemment l’opportunité d’échanger sur le sujet avec Eleonore Chiossone  et Ariane Couvreur, représentantes de l’ONG ECPAT France et Belgique (End Child Prostitution, Child Pornography and Trafficking of Children for sexual purposes).

Lire la suite

Le G7 était décevant et a honteusement négligé l’Afrique, estime Pittella

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 29 mai 2017

– – –

Le président du Groupe S&D Gianni Pittella et la viceprésidente de l’Assemblée parlementaire conjointe ACP-UE Cecile Kyenge se sont rendus en mission au Nigeria. Ils y ont rencontré les autorités du pays, des représentants d’ONG locales et internationales ainsi que des organisations de la société civile. Ils ont également visité le camp de Yola, dans le nord-est du Nigeria. Ce camp abrite plus de deux mille personnes déplacées de l’intérieur à cause de l’insurrection de Boko Haram.

Dans la foulée de cette visite, le Groupe S&D a appelé à renouveler le partenariat UE-Afrique. Il faut doper le développement par l’investissement, la démocratie, la bonne gouvernance et l’instruction. Dans cette optique, le Groupe est déçu par le fait que le G7 de la semaine passée n’ait pas abordé les questions africaines.

Lire la suite

Séance Plénière

 

Lire la suite

Séance plénière

plenpe1

Le Parlement se réunit en session plénière entre le 6 et le 9 juin. De nombreux documents sont mis en ligne permettant d’en comprendre les débats. Voici une synthèse réalisée par ses services que vous pouvez également  la télécharger au format PDF. Vous pouvez aussi suivre ses débats en direct en cliquant sur ce lien.

Lire la suite

Les visas humanitaires peuvent être d’un grand secours pour résoudre la crise des réfugiés, affirment les S&D

visa

Communiqué du groupe S&D – 16 mars 2016

Les membres de la commission Libertés civiles, Justice et Affaires intérieures du Parlement européen ont soutenu les demandes du Groupe S&D au sujet de la création de visas humanitaires pour contribuer à résoudre la crise des réfugiés. Cette commission a également soutenu un rapport transpartisan, qui détaille la position du PE sur tous les aspects de la migration.

Lire la suite

Intervention en plénière sur les migrations : « Sommes-nous capables de dépasser nos égoïsmes nationaux ? »


 

Monsieur le Président,

Notre débat s’est focalisé, c’est bien normal, sur la situation grecque et la zone euro. Plus exactement, nous avons échangé, nous nous sommes affrontés sur les deux seules questions qui comptent. Quelle direction voulons-nous donner à l’Union européenne? Que faisons-nous ensemble et comment le faisons-nous?
Je serai peut-être la seule à le faire, mais je souhaiterais revenir sur les conclusions du Conseil de juin sur la question migratoire. Vous verrez qu’elles génèrent le même type d’interrogations – et cela concerne aussi la Grèce. Face à une situation de crise aussi aiguë, qui concerne des centaines de milliers de personnes, sommes-nous capables de faire une analyse commune? Sommes-nous capables de dépasser nos égoïsmes nationaux et sommes-nous capables de proposer des solutions? Et surtout, quelle volonté politique commune et solidaire y mettons-nous?
Tous les États membres s’engagent à s’accorder, pour fin juillet, sur une répartition de demandeurs d’asiles et de réfugiés. Même si les principes semblent acquis, c’est un jeu de dupes qui se joue, puisque les modalités sont dans le flou. Pas de caractère obligatoire du mécanisme de répartition, pas de critères de répartition définis par la Commission. Le Conseil veut expérimenter un nouveau concept, celui de la générosité à géométrie variable. À la fin de l’addition, je ne suis pas sûre que ce compte, et c’est un peu sordide, sera bon. Par cet engagement, le Conseil fait peut-être un grand pas, mais notre Europe n’en fait qu’un tout petit, car elle revient aux égoïsmes nationaux, et nous savons que cette attitude n’est pas responsable.