FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Adieu gobelets, pailles et touillettes en plastique !

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles, le 19 décembre 2018

_ _ _

Avant la saison des fêtes, c’est la saison des trilogues à Bruxelles, ces réunions où le Parlement européen, le Conseil et la Commission européenne négocient, parfois dans la douleur, des accords politiques sur la législation européenne.

Après de longues négociations avec le Conseil, un accord a été conclu tôt ce matin sur la législation visant à interdire les plastiques à usage unique. Ces derniers seront désormais interdits s’il existe une alternative disponible et abordable, ce dont se félicitent les eurodéputés socialistes et radicaux. Adieu cotons tiges, couverts, assiettes, pailles, touillettes, produits en plastique oxo-dégradable et récipients pour aliments et boissons en polystyrène expansé.

Lire la suite

Plastique : Un plan Marshall pour les océans

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles le 13 septembre 2018 

_ _ _

Le Parlement européen a adopté aujourd’hui un rapport ambitieux pour éradiquer le plastique en Europe. Si les eurodéputés socialistes et radicaux se félicitent de l’adoption de ce rapport, ils dénoncent l’absence de proposition concrète de la part de la Commission européenne.

Lire la suite

Les S&D veulent des objectifs précis pour la réduction des objets en plastique à usage unique

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Strasbourg, le 28 mai 2018

_ _ _

L’UE est aux avant-postes de la lutte mondiale contre les déchets en plastique. Malheureusement, elle est aussi un des principaux « producteurs » de ces déchets : 52 millions de tonnes en 2015, soit 23 % des déchets mondiaux de plastique – dont une grande partie finit dans les océans. En conséquence, bouteilles, sacs et pailles mettent en danger non seulement la vie marine mais aussi la santé humaine.

Dans ces conditions, les Socialistes & Démocrates saluaient la proposition avancée, ce 28 mai, par la Commission européenne, et qui vise à interdire une série d’objets en plastique à usage unique. Cette proposition constitue un pilier crucial des efforts globaux de réduction des déchets, dans le cadre de l’instauration d’une économie circulaire. Toutefois, le Groupe S&D estime que l’absence d’objectifs précis est une lacune, et il tentera de combler celle-ci par amendement, lors de la discussion de la proposition au Parlement européen.

Lire la suite