FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

PlenPE – les points clefs de la plénière de juillet

L’ambiance était lourde à Strasbourg pour cette séance plénière – la dernière avant la pause estivale. Nous avions tous en tête la situation difficile qui résulte des élections en Italie, de la crise politique en Allemagne et des résultats très décevants de la réunion des chefs d’état et de gouvernement de la fin juin. Si ces points ont été abordés lors des débats, l’attention médiatique s’est beaucoup portée sur la directive sur le droit d’auteur. Sur ce sujet, le vote est une déception, mais sur d’autres quelques résultats positifs ont été possibles. Voici donc ma synthèse de la semaine de plénière.

Lire la suite

Asile : vers une Europe à deux vitesses ?

J’ai écrit cette tribune publiée sur le site de Libération le 26 mai dernier et intitulée : « Asile : vers une Europe à deux vitesses ? »

A la veille d’un Conseil européen largement consacré à la politique migratoire, on assiste chez les Etats membres à un concours Lépine de la solution la plus extrême contre les migrants, dont le nombre baisse pourtant. 

Lire la suite

J’étais invitée du Journal de 13H sur France Inter

F-Inter-tourBlanc

J’étais invitée aujourd’hui à intervenir en direct sur France Inter au journal de 13H au moment ou la Commission s’apprêtait à faire une série de propositions sur la politique européenne de migration. Dans le lecteur ci-dessous, le sujet est lancé par Quentin Dickinson à la 5ème minute et je suis interviewée par Claire Servajean entre la 7ème et la 14ème.

En commission : débat sur les migrations et la situation en Méditerranée

Screenshot_LIBE

Ce mardi à Bruxelles, la Commission LIBE organisait un débat en présence du commissaire en charge des migrations et des affaires intérieures, Dimitris Avramopoulos, sur la situation en Méditerranée et sur la nécessité d’une approche globale européenne de la question des migrations.

Ce n’est évidemment pas la première fois que ce sujet est discuté. Mais en revanche, il s’agissait du premier échange de vues sur un rapport du Parlement actuellement en préparation qui devrait être finalisé en décembre 2015. Ce travail du Parlement est crucial, et ce à double titre.
Tout d’abord, d’un point de vue institutionnel. Alors que la Commission européenne et le Conseil ont présenté une série d’actions à mener, notamment dans le cadre de la Task-force pour la Méditerranée, il est indispensable que le Parlement adopte à son tour une stratégie davantage proactive. En ne se bornant pas à réagir aux diverses communications de la Commission ou bien encore aux Conclusions du Conseil, le Parlement doit affirmer dans le débat migratoire son rôle de force de propositions.

Et d’un point de vue substantiel, muni des résultats et recommandations de ce travail d’enquête, le Parlement doit proposer une autre politique migratoire pour l’Europe qui aborde ces questions selon une approche globale et transversale en intégrant : les voies légales de migration, l’accès effectif aux procédures d’asile et le développement d’alternatives pour les personnes en quête de protection internationale ; un partenariat renouvelé avec les pays tiers sur la base d’une coopération d’égal à égal et d’une interaction mutuellement profitable.

De mon côté, comme vous le verrez ici, j’ai suggéré au commissaire Avramopoulos et aux différents députés en charge du rapport de pleinement considérer le rôle joué par les villes sur les questions de migration en général et de l’asile en particulier. Les expériences des villes européennes ne peuvent qu’enrichir le débat de manière utile et concrète.