FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Pour la qualité de l’air, appliquer le principe pollueur-payeur dans les transports routiers

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles le 9 février 2018

_ _ _

Neuf Etats européens doivent aujourd’hui transmettre à la Commission européenne les mesures qu’ils comptent prendre afin d’améliorer la qualité de leur air. En effet, Allemagne, France, Espagne, Italie, Royaume-Uni, Roumanie, Hongrie, République tchèque et Slovaquie ne respectent pas la directive sur la pollution de l’air. En 2014, c’est près de 500 000 personnes qui sont mortes prématurément à cause de la pollution de l’air.

Lire la suite

Face à la pollution, du courage !

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles le 22 janvier 2018

_ _ _

Aujourd’hui Christine Revault d’Allonnes-Bonnefoy a présenté ses propositions pour réviser la directive « Euro-redevance routière ». Ce texte encadre la tarification des infrastructures routières en Europe. Pour l’eurodéputée, cette mise à jour est l’occasion d’aller vers la pleine application des principes utilisateur-payeur et pollueur-payeur pour tous les véhicules.

Lire la suite

Des propositions pour faire appliquer le principe du pollueur payeur

La Commission européenne souhaite une nouvelle version de la Directive de 1999 dite « Eurovignette ». C’est elle qui avait inspiré l’écotaxe que la France a ensuite abandonnée sous la pression des bonnets rouges bretons à l’automne 2013. Cette directive est cependant appliquée dans plusieurs états membres et permet de financer les infrastructures routières.

Lire la suite

Pour une mobilité propre, juste et efficace

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg, le 14 décembre 2017

_ _ _

Le secteur des transports est responsable de près d’un quart des émissions de gaz à effet de serre en Europe. C’est pourquoi le Parlement européen a adopté aujourd’hui un rapport visant à définir une stratégie européenne ambitieuse pour une mobilité à faibles émissions. Nous nous félicitons du résultat obtenu. Il faut désormais traduire ce rapport dans la législation européenne.

Lire la suite