FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

PlenPE – les thèmes clés de la plénière de janvier 2019

Trois sujets principaux à l’ordre du jour de cette séance de janvier à Strasbourg : le Brexit, inextricable feuilleton que nous essayons de suivre au plus près au Parlement ; la visite de Pedro Sanchez, chef du gouvernement espagnol dont l’énergie et le charisme sont communicatifs, et les pesticides puisque le vote du rapport de la commission spéciale du Parlement et de nouveaux rebondissement dans les médias sur le dossier glyphosate ont mis le sujet à l’ordre du jour. Quelques autres dossiers peuvent aussi mériter votre attention. En voici une synthèse.

Lire la suite

Rapport annuel sur les droits fondamentaux : un état des lieux chaque année plus crucial

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg, le 16 janvier 2019

_ _ _

Le Parlement européen a approuvé aujourd’hui un rapport annuel – un marronnier diront certains – sur les manquements et violations des droits fondamentaux au sein de l’Union européenne pour l’année 2017. Les eurodéputés socialistes et radicaux se félicitent du résultat de ce vote.

Lire la suite

Droits fondamentaux dans l’Union européenne : état des lieux

 

Vous souhaitez avoir un aperçu du respect (ou non) des droits fondamentaux dans l’Union européenne ?

Le Parlement européen produit un rapport qui fait le point tous les ans et propose des suggestions aux États membres et à la Commission, dont ils devraient s’inspirer.

J’ai travaillé sur le rapport concernant l’année 2017 pour mon groupe politique des Socialistes et Démocrates, année charnière pour de nombreux droits ! Cette évaluation a été adoptée lundi 3 décembre par une large majorité des députés en commission parlementaire.

Lire la suite

Pacte mondial des Nations Unies sur les migrations : le combat continue !

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles, le 29 novembre 2018

_ _ _

Le Parlement européen soutient le Pacte mondial des Nations unies sur les migrations dont la signature doit intervenir le 10 décembre prochain à Marrakech. Par ce texte, la communauté internationale reconnaît que les migrations et l’accueil des réfugiés sont des responsabilités internationales qui doivent être assumées de manière plus équitable. Ils appellent à davantage de ressources financières et techniques pour aider les pays d’accueil des réfugiés ou à la réinstallation des réfugiés.

Lire la suite

Les S&D poursuivent le combat pour le pacte de l’ONU sur les migrations et les réfugiés

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 21 novembre 2018

_ _ _

Le gouvernement polonais a annoncé son intention de se retirer du pacte de l’ONU sur les migrations et les réfugiés. Après la Hongrie, la Bulgarie, l’Autriche et la Croatie, la Pologne est le cinquième État membre de l’UE dans ce cas.

Lire la suite

Anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme

Le 10 décembre prochain, la déclaration universelle des droits de l’homme aura 70 ans. C’est en 1948 que ce texte fondateur avait été adopté par l’Assemblée générale des Nations unies, réunie à Paris au palais de Chaillot. Cette proclamation avait été signée par 50 États sur 58. S’étaient abstenus à l’époque les états d’Afrique du Sud, d’Arabie saoudite, la Pologne, la Tchécoslovaquie, la Yougoslavie, l’Union soviétique, le Yemen et le Honduras. Aujourd’hui, l’ONU compte 193 états membres et non plus 58.

Lors de son discours prononcé au Forum de la paix  à Paris le 11 novembre dernier Angela Merkel s’est interrogée : « Imaginez qu’aujourd’hui nous, communauté des nations, devions adopter une telle déclaration des droits de l’homme. En serions-nous capables ? Je crains que non. » Quand je vois les désengagements successifs du Pacte mondial des Migrations, je crains qu’elle n’ait raison.

Face à ce constat, cette déclaration n’en est que plus précieuse et il convient de marquer son anniversaire.
Le Parlement européen l’a fait avec un peu d’anticipation le 20 novembre lors d’une conférence réunissant des personnalités telles que Michelle Bachelet, Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme,  Fatou Bensouda,  procureure générale de la Cour pénale internationale (CPI) et Emily O’Reilly, médiatrice européenne.

Je vous propose de retrouver ces débats en diffusion différée

L’Union européenne doit pouvoir défendre la démocratie en son sein

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg, le 14 novembre 2018

_ _ _

Aujourd’hui, le Parlement européen a appelé une nouvelle fois à la mise en place d’un mécanisme de l’Union pour la démocratie, l’État de droit et les droits fondamentaux, proposition que les eurodéputés socialistes et radicaux soutiennent de longue date. En effet, l’Union européenne dispose de peu de moyens qui lui permettent de faire respecter concrètement la démocratie.

Lire la suite