FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Le scandale Facebook-Cambridge Analytica

Dans une vidéo récente, je vous avais déjà parlé du scandale qui lie Facebook à la société Cambridge-Analytica. Prétextant une étude universitaire, la société britannique a utilisé les données privées de plusieurs millions d’utilisateurs du fameux réseau social sans avoir obtenu leur consentement.

Ces données ont ensuite été utilisées à des fins politiques, dont beaucoup soupçonnent qu’elles aient pu influencer l’élection de Trump et le Brexit. Aujourd’hui ce scandale ne cesse de prendre de l’ampleur avec de nouvelles révélations qui concernent tout notre continent : plus de 2,7 millions d’européens pourraient être impliqués. 

Lire la suite

Schengen: maux et remèdes

#Schengen

Schengen, du nom de la petite ville du Luxembourg qui a accueilli les premiers signataires de cet accord, est une belle idée, celle de la libre circulation, qui a été au fil du temps victime de son succès.

Lire la suite

Accord sur la protection des données personnelles : oui à la protection de nos vies privées !

data

Communiqué de presse de la Délégation socialiste française au Parlement européen, Strasbourg, 17 décembre 2015

Les négociations sur le paquet protection des données personnelles ont abouti mardi 15 décembre. C’est un succès pour les eurodéputé-e-s socialistes et radicaux. Nous voulions un accord dans le PNR ; il était pour nous indissociable de la protection des données personnelles.

Lire la suite

Lutte contre le terrorisme : le Parlement européen adopte une résolution ambitieuse

Latvian Secretary of State for European affairs Zanda Kalniņa–Lukaševica and Commission Vice-President Frans Timmermans during the debate on counter-terrorism measures

© European Union 2014 – European Parliament

Communiqué de presse de la délégation socialiste française au parlement européen :

Suite à l’attaque odieuse contre Charlie Hebdo, le Parlement européen avait débattu, lors de la plénière du mois de janvier dernier, des mesures à prendre dans la lutte contre le terrorisme à l’échelle de l’Union européenne.
Il a adopté aujourd’hui une résolution ambitieuse sur ce sujet, dans laquelle nous nous retrouvons pleinement, et qui s’inscrit dans les propositions que nous avions développées dans une tribune publiée en janvier (La liberté, toujours).
Nous saluons notamment les points suivants :
– La résolution insiste sur l’indispensable équilibre qui doit prévaloir entre, d’un côté, la sécurité et, de l’autre, le respect des libertés et droits fondamentaux ;
– Elle favorise également une approche multidimensionnelle, en abordant aussi bien les questions sécuritaires que des aspects socio-économiques : stratégies de prévention et de déradicalisation, inclusion, éducation, lutte contre les discriminations etc. ;
– Elle met clairement en évidence la nécessité de mettre en œuvre pleinement les dispositifs existants, mais aussi d’analyser leurs forces et leurs faiblesses. Parmi les sujets traités : la nécessité d’optimiser l’utilisation du Système d’information Schengen, la lutte contre la propagande terroriste, les réseaux radicaux et le recrutement sur Internet, le renforcement des échanges d’informations et le recours aux bases de données existantes, l’utilisation des mesures relatives au financement du terrorisme, l’utilisation et l’évaluation des mesures liées au trafic d’armes, le rôle essentiel joué par Europol et Eurojust, qui doit être conforté ;
– Elle prend en compte la dimension extérieure de la menace terroriste et souligne la nécessité d’adopter une stratégie européenne extérieure de lutte contre le terrorisme : il est indispensable de promouvoir un partenariat global contre le terrorisme en travaillant étroitement avec les acteurs régionaux.
Elle ne fait pas l’impasse sur la question du PNR européen : le Parlement européen s’engage à travailler à la finalisation de la directive PNR européen d’ici la fin 2015, et presse par conséquent la Commission européenne de tirer au plus vite les conséquences du jugement de la Cour de justice sur la directive « Conservation des données ». Enfin, comme nous l’exigions, la résolution demande instamment au Conseil de débloquer les discussions sur le Paquet « Protection des données. »

L’enjeu de la protection des données personnelles au cœur des discussions

password-64047_640

Depuis le vote en séance plénière par le Parlement européen du Paquet sur la Protection des données personnelles, le 12 mars dernier à Strasbourg, il faut bien reconnaître que bien peu de progrès ont été réalisés dans les discussions sur cette question fondamentale pour nos citoyens.

Passées les élections européennes, passée la désignation de la Commission européenne, la protection des données doit revenir dans l’actualité. Et à cet égard, plusieurs sujets retiennent tout particulièrement mon attention.

Lire la suite