FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Article sur le Registre de Transparence dans Euobserver

Le Registre de Transparence est destiné à encadrer les rapports entre les lobbys, la Commission et le Parlement européen. L’idée est de le rendre obligatoire aussi pour le Conseil européen.

Pour faire aboutir ce projet, avec ma collègue Danuta Hübner, Présidente de la commission des affaires constitutionnelles, nous avons été nommées négociatrices pour le compte du Parlement européen.

Nous avons souhaité faire un point d’étape et resituer les enjeux en co-écrivant cet article (en anglais) publié dans la revue Euobserver.

Lobbys et transparence des Institutions européennes : une nouvelle étape franchie

Dans une période médiatique française qui fait la part belle aux affaires, conflits d’intérêts et autres détournements de fonds publics, alimentant un peu plus la défiance des citoyens envers le politique, on en oublierait les efforts menés à d’autres endroits pour assainir certaines pratiques, à commencer par les relations entre les décideurs et les lobbys.

Lire la suite

Une plus grande transparence des groupes d’intérêt pour favoriser la confiance du public envers les institutions de l’UE

Communiqué du Parlement européen – 15 juin 2017

– – –

Des négociations entre les députés, la Commission et le Conseil sur un registre de transparence obligatoire pour les lobbyistes européens ont reçu le feu vert.

Le mandat des négociations sur le registre a été approuvé jeudi par la Conférence des présidents du Parlement européen (composée du Président du PE et des chefs des groupes politiques).

Un atelier sur la Transparence

Nous sortons d’une campagne électorale où beaucoup de candidats avaient fait de la défiance envers l’Europe un de leurs thèmes de campagne. On sait aussi que le rôle des lobbies à Bruxelles est régulièrement pointé du doigt. Poursuivre la réflexion sur la transparence du fonctionnement des institutions – comme le réclame le Parlement depuis des années – est une des voies pour reconquérir la confiance des citoyens européens. Nous sommes à la veille d’une étape significative sur cette question qui relève notamment de ma délégation de Vice-présidente.

Lire la suite

À Grenoble avec les étudiants

breve-grenoble

A l’initiative du Bureau d’information du Parlement Européen à Marseille, je suis allée hier à Grenoble pour participer à un débat sur le thème « Lobbying et Transparence » en présence de Olivier Dandoy, Administrateur principal au Secrétariat général de la Commission Européenne dans l’Unité Transparence et Sabine Saurugger, professeure de sciences politiques à Sciences Po Grenoble, spécialiste des groupes d’intérêts.

Le débat a été animé et les questions ont notamment porté sur les méthodes et approches des lobbies, l’efficacité de dispositifs tels que le registre de transparence et l’empreinte législative ou encore l’avancée du dossier sur la protection des lanceurs d’alerte.

En outre, en amont de ma visite, Patricia Cerinsek du journal Place Gre’net m’a interviewé sur les avancées et les défauts du registre de transparence. Vous pouvez trouver son article ici.

L’empreinte législative: pour plus de transparence

empreinte

En tant que Vice-présidente du Parlement européen en charge du Registre de Transparence, j’ai œuvré pour que le Parlement européen propose enfin aux parlementaires qui le souhaitent, la possibilité d’élaborer une « empreinte législative ». Cette proposition figurait dans la mise en œuvre de l’Accord interinstitutionnel sur le Registre de transparence ; elle est effective depuis le 1er novembre. Les députés, rapporteurs sur des dossiers législatifs et non législatifs, sont désormais invités à compléter un tableau qui sera joint à leur rapport ou avis, qui présentera une liste indicative des représentants d’intérêts qu’ ils auront consulté dans le travail parlementaire.

En ce qui me concerne, je souhaite participer à cet effort de transparence en tant que rapporteure sur la proposition de la Commission européenne sur la liste européenne des pays d’origine sûrs dont le but est d’avoir une liste des pays considérés comme sûrs par toutes les instances d’asile des États membres.

Lire la suite

Sylvie Guillaume, co-négociatrice du Parlement européen sur le Registre de Transparence

registredetransparence

La Conférence des Présidents du Parlement européen a décidé de nommer la Vice-présidente du Parlement européen Sylvie Guillaume comme négociatrice de l’Accord Interinstitutionnel sur le Registre de Transparence, conjointement avec Danuta Huebner, Présidente de la commission des Affaires constitutionnelles du Parlement européen.

Lire la suite

Interview avec Stéphane Leneuf pour France Inter

france-inter

Une réforme attendue a été engagée par la Commission Européenne sur le registre de transparence qui répertorie les organisations et personnes dont l’activité est d’influencer le processus décisionnel européen. En tant que Vice-Présidente du Parlement européen, je suis en charge de ce dossier et c’est dans ce contexte que j’ai été interviewée par Stéphane Leneuf pour France Inter.
Retrouvez mon interview ici