FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

La solidarité en matière de migration divise encore et toujours les États membres

Alors que j’avais simplement prévu aujourd’hui de saluer la décision de la Commission européenne de renvoyer la République tchèque, la Hongrie et la Pologne devant la Cour de justice de l’Union européenne pour non-respect des obligations juridiques qui leur incombent en matière de relocalisation, Donald Tusk , président du Conseil européen, a quelque peu douché mon enthousiasme…

Lire la suite

Demandeurs d’asile : la solidarité comme fil rouge

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 18 mai 2017

– – –

En 2015, afin de répondre à l’urgence humanitaire à laquelle l’Italie et la Grèce devaient faire face avec un afflux de migrants sans précédent, les États membres ont accepté que 160 000 demandeurs d’asile, qui a de grandes chances d’obtenir le statut de réfugiés, soient déplacés depuis ces deux pays vers d’autres États membres d’ici à septembre 2017, pendant le traitement de leur demande. Cette procédure porte le nom de « relocalisation ».

Lire la suite

Trump, un avant-goût peu diplomatique

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg, le 16 janvier 2017

– – –

Les eurodéputés socialistes et radicaux, baguette sous le bras et béret sur la tête, ont pris connaissance des derniers propos polémiques de M. Trump. Entre les âneries en 140 signes et une interview, nous ne savons que préférer. A moins que ses frasques à la Berlusconi soient plus pertinentes pour juger un personnage qui aime tant les clichés. Bref.

Donc pour le président élu des Etats-Unis, la crise des réfugiés et le comportement digne de Mme Merkel à cette occasion sont les explications du Brexit. Nous lui dirions bien que le Royaume-Uni n’est pas dans Schengen et qu’il ne participe pas aux relocalisations, mais nous doutons qu’il s’intéresse ni même qu’il comprenne ces faits.

Lire la suite