FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Citations sur RFI

A l’occasion d’un article consacré au vote cette semaine sur la régulation de l’activité des diffuseurs audiovisuels, j’ai répondu à l’envoyée spéciale à Strasbourg de RFI, Juliette Gheerbrant. Son article est à lire ici.

 

 

A propos de la politique d’asile sur RFi

Pour un article intitulé  » Europe: une politique d’asile qui ne va cesser de se durcir » sur RFi, j’ai été interrogée par le journaliste Pierre Firtion.

à lire sur leur site en suivant ce lien

Interview sur France 24 / RFI – Ici l’Europe

France 24

Dominique Baillard de RFI et Caroline de Camaret de France 24 m’ont invitée dans le cadre de « Ici l’Europe ». L’émission aborde notamment le PNR, les paradis fiscaux, l’accord UE-Turquie et la question des réfugiés.

Le Groupe S&D demande de protéger d’urgence les réfugiés Rohingyas

Sylvie-Guillaume-SD-Parlement-Europeen-Refugiés-Rohingyas

Communiqué de presse du groupe Socialistes & Démocrates – jeudi 21 mai 2015

Le Groupe S&D a salué avec force la résolution adoptée ce 21 mai par le Parlement européen au sujet de la situation critique des réfugiés Rohingya. La résolution exprime l’inquiétude du PE au sujet de la situation critique de ces réfugiés, ainsi que le choc causé par l’exhumation de dizaines de cadavres ensevelis dans des fosses communes en Thaïlande du Sud.

Marc Tarabella, eurodéputé S&D et viceprésident de la délégation aux relations avec les pays de Asie du Sud-Est et l’Association des Nations d’Asie du Sud-Est (ANASE), s’est indigné au sujet de la situation des Rohingya :

« La récente découverte de fosses communes en Thaïlande témoigne du degré d’horreur auquel les réfugiés Rohingya sont confrontés. Les pays de la région doivent intervenir d’urgence pour alléger les souffrances de cette population persécutée. Or, seul un effort conjoint de l’ensemble des pays d’Asie du Sud-Est peut imposer une solution durable. Dans cet esprit, nous avons appelé aujourd’hui ces pays à offrir au moins une protection temporaire aux réfugiés, et à accroître les efforts pour éradiquer le fléau du trafic d’êtres humains. »

« Parallèlement, nous appelons le gouvernement de Birmanie/Myanmar à mettre fin immédiatement à toute forme de persécution, de harcèlement et d’intimidation envers les Rohingya de son pays. Le gouvernement doit résoudre la question de leur citoyenneté légale, par le dialogue et en accord avec eux. Dans ce contexte, l’Union européenne doit jouer un rôle d’avant-plan pour mettre fin à la souffrance de la population Rohingya, en offrant une aide humanitaire continue et en dialoguant avec toutes les nations concernées. Nous ne pouvons tout simplement pas permettre la poursuite de ces horreurs. Il est temps d’agir. »

Mon intervention sur RFI à ce sujet :

Capture-RFI