FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Pêche électrique : il est temps de couper le courant !

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 11 février 2019

– – –

Ce mercredi 13 février se tiendra le trilogue qui décidera de l’avenir de la pêche électrique. Les eurodéputés socialistes et radicaux s’opposent avec force à la volonté du Conseil de reporter l’interdiction de cette pratique scandaleuse au 1er janvier 2022. Ils dénoncent le manque de respect du Parlement européen, qui a voté le 16 janvier 2018 en faveur de l’interdiction de cette pratique.

Lire la suite

Adieu gobelets, pailles et touillettes en plastique !

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles, le 19 décembre 2018

_ _ _

Avant la saison des fêtes, c’est la saison des trilogues à Bruxelles, ces réunions où le Parlement européen, le Conseil et la Commission européenne négocient, parfois dans la douleur, des accords politiques sur la législation européenne.

Après de longues négociations avec le Conseil, un accord a été conclu tôt ce matin sur la législation visant à interdire les plastiques à usage unique. Ces derniers seront désormais interdits s’il existe une alternative disponible et abordable, ce dont se félicitent les eurodéputés socialistes et radicaux. Adieu cotons tiges, couverts, assiettes, pailles, touillettes, produits en plastique oxo-dégradable et récipients pour aliments et boissons en polystyrène expansé.

Lire la suite

Emissions de CO2 des véhicules neufs : un pas dans la bonne direction

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles, le 18 décembre 2018

_ _ _

Les eurodéputés socialistes et radicaux ont pris connaissance de l’accord intervenu hier soir en trilogue sur les objectifs européens de réduction des émissions de dioxyde de carbone (CO2) des véhicules neufs, après plus de 25 heures de négociations.

Lire la suite

« Le commerce n’est pas un permis de tuer  » déclarent les eurodéputés S&D

minerais de sang

Une loi visant à exclure les minerais de sang  du marché de l’Union européenne est actuellement en cours de négociation entre le Parlement européen, la Commission et les 28 gouvernements  représentés au sein du Conseil de l’UE (les fameuses négociations en trilogue). Les socialistes et démocrates mènent la lutte pour un système obligatoire.

Aujourd’hui, lors de la première réunion avec le Conseil, le négociateur du Parlement européen, l’eurodéputée S&D Marie Arena, a défendu l’option d’ un règlement mais elle dû faire face une forte opposition du Conseil, qui rejette une loi contraignante et lui préfère un système volontaire.

 

Lire la suite