FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Pour Pittella, l’accord nucléaire avec l’Iran est un des grands succès de la diplomatie de l’UE, qu’il ne faut pas remettre en cause

nuclear-deal

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 10 novembre 2016

– – –

Suite à sa rencontre avec le vice-ministre iranien des Affaires étrangères chargé de l’Europe et des États-Unis, Majid Takht-Ravanchi, le président du Groupe S&D Gianni Pittella a exprimé ses préoccupations et ses espoirs concernant le grand potentiel des relations économiques entre l’Iran et l’UE, la nécessité d’un approfondissement du dialogue politique entre ces deux et les perspectives de paix en Syrie.

Les défis communs comme le terrorisme, la sécurité ou la crise des réfugiés doivent être relevés par les deux acteurs, dont on ne peut négliger le rôle à l’échelle mondiale.

Le président du Groupe S&D Gianni Pittella a déclaré ceci :

« Il est temps de tourner enfin la page. Sans l’intérêt de la stabilité, il faut poursuivre le dialogue avec l’Iran. Il faut également préserver l’accord nucléaire et les progrès du dialogue politique avec l’Iran. En effet, l’accord nucléaire est un des succès majeurs de la diplomatie de l’UE. Il ne doit être remis en cause en aucune circonstance, y compris l’élection du nouveau président des USA. »

« En ce qui concerne la Syrie, il n’y a pas d’autre alternative qu’un cessez-le-feu permanent et une solution pacifique. Les buts à atteindre sont l’intégrité territoriale du pays et le droit de la population syrienne à déterminer son avenir politique. La guerre n’a apporté aucune réponse à la situation complexe de la région. En conséquence, il est temps de débloquer le dialogue diplomatique. »

Le président Pittella visitera l’Iran l’année prochaine, afin de poursuivre le dialogue parlementaire et de contribuer ainsi à la normalisation complète des relations bilatérales.

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume