FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Quel avenir pour l’industrie des métaux de base en Europe ?

edouard martin

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles – 13 octobre 2015

Les eurodéputé-e-s socialistes et radicaux se félicitent de l’adoption en commission parlementaire du rapport d’Édouard Martin sur le développement durable de l’industrie des métaux de base en Europe.

C’est en prise directe avec la réalité qu’Edouard Martin a élaboré son rapport.

Il s’est déplacé sur de nombreux sites industriels européens – en France, mais aussi en Pologne, en Italie ou encore en Espagne. Ouvriers, syndicats, chefs d’entreprises et politiques : tous les acteurs ont été impliqués, c’est ce qui explique la large majorité autour de ce rapport.

Contrairement à ce que veulent faire croire les populistes, c’est seulement à l’échelle européenne que nous pouvons lutter contre la concurrence extra-européenne, souvent déloyale, qui affaiblit notre industrie. Avec 60 000 suppressions d’emplois directs depuis 2007, et deux fois plus d’emplois indirects, l’Europe doit agir, car ce secteur est stratégique pour l’ensemble du tissu industriel.

Les membres de la délégation socialiste soutiennent la mesure phare préconisée par Edouard Martin afin de rétablir les conditions d’une concurrence équitable : un ajustement carbone aux frontières. Quand la production d’une tonne d’acier produite en Europe émet deux tonnes de CO2, ces émissions sont de trois en Chine. Tous les acteurs doivent être à égalité, et en terme de concurrence, et en terme d’émissions de CO2, afin de maintenir un tissu industriel fort en Europe, mais également protéger l’environnement : voilà notre objectif.

A deux mois de la COP21, le vote d’aujourd’hui est un signal positif que nous souhaitons voir se concrétiser lors du vote en séance plénière.

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume