FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Réponses insuffisantes de la Commission à la réciprocité des visas avec les USA et au fonctionnement de Schengen

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 3 mai 2017

– – –

La Commission européenne vient de publier un communiqué de presse qui annonce la prolongation des contrôles frontaliers temporaires au sein de l’espace Schengen, et qui indique qu’elle ne prendrait pas de mesures sur la réciprocité du régime des visas avec les USA.

Tanja Fajon, eurodéputée et viceprésidente du Groupe S&D, a réagi comme suit :

« La réponse de la Commission sur la réciprocité du régime des visas avec les USA est inacceptable. En effet, étant donné que Washington n’accorde toujours pas l’entrée sans visa aux ressortissants de cinq États de l’UE, la Commission est légalement obligée de prendre des mesures de réinstauration temporaire des obligations de visa pour les citoyens étatsuniens. Dans cette optique, nous avions appelé la Commission, début mars, à adopter les mesures appropriées dans un délai de deux mois. Elle ne l’a pas fait. Or, nous ne pouvons accepter un système qui permet à un État étranger de traiter différemment les citoyens de l’UE selon leur nationalité. Comment les USA réagiraient-ils si l’UE insistait à accorder un régime de visa différent aux résidents de Californie ou de l’Arkansas ? La Commission européenne doit défendre l’ensemble des citoyens de l’UE. »

« Par ailleurs, la Commission a raison de demander le retour au fonctionnement normal de l’espace Schengen. Toutefois, nous estimons que cela doit se faire immédiatement, et non dans six mois. En effet, les justifications avancées pour la prolongation des contrôles intérieurs sont au mieux contestables – et nous avons déjà renforcé les frontières extérieures de l’UE. La Commission doit mettre la pression sur les cinq États membres en question, afin de supprimer dans les plus brefs délais les contrôles temporaires aux frontières intérieures. »

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume